FANDOM


Fiche techniqueModifier

Jouables : Non.

PrésentationModifier

Lorsque les Humains rencontrèrent pour la première fois les Caolides, au début de la colonisation de Ursa Prima, ils pensèrent qu'il ne s'agissait là que de bêtes plantes. Hors, non seulement les Caolides ne sont pas bêtes, mais ce ne sont pas non plus des plantes. Le terme exact pour désigner ce genre d'espèces animales est « zoophyte » : des animaux qui ressemblent à des plantes, comme le corail ou les anémones. Autant vous dire que quand on s'est aperçu que ces plantes dont on envisageait déjà de faire la culture pour en faire de la bouffe ou de l'alcool pouvait se déplacer et même nous faire des signaux lumineux, il y eut plus d'un arrêt cardiaque.

Heureusement, les Caolides ne sont pas du genre à tenir rancœur, et nous pardonnèrent gaiement cette tentative de les mettre dans nos assiettes. Des gens très sympathiques, ces Caolides. Très détendus, très calmes, très zens, oui… Toujours à communiquer aux moyens de leurs signaux de lumières chatoyants et… très relaxants, à prodiguer des conseils sur comment prendre la vie du bon côté et ne pas s'en faire, et… Oh, toutes ces couleurs et ces élégantes arabesques qu'ils décrivent en nageant… Nous...

Hem. Oui, heu… Nous avons également découvert il y a quelques années que l'observation des Caolides engendre d'étranges réactions dans l'esprit des Humains, ainsi que dans celui des Raynkaïrii et des Faeris (les Xexas et les Synthétiques, eux, semblent immunisés). Volontairement ou non, les Caolides provoquent, de part leur façon de nager et leur luminescence, une sorte d'état de calme absolu et vaguement euphorique chez les êtres avec qui ils communiquent. C'est vraiment… fascinant. C'est comme fumer un pétard énorme en écoutant Ravi Shankar et en mangeant une pizza, le tout en regardant un documentaire animalier sur Arte.

Décrire physiquement un Caolide n'est pas chose aisée, ne serait-ce que parce que les regarder même quelques instants sans oublier ce qu'on faisait est plutôt difficile. Lorsqu'ils se tiennent immobiles, les Caolides ressemblent à des algues flottant lentement au gré des courants marins et qui s'entremêlent parfois entre eux -c'est semble-t-il ainsi qu'ils communiquent le mieux. En mouvement, ils ressemblent à un étrange croisement entre une méduse et une sirène. Certains témoignages rapportent que les Caolides posséderaient la capacité de changer de forme, mais il s'agit probablement d'hallucinations.

Société et histoireModifier

La société caolide est absolument unique en ceci qu'il s'agit d'une société aquatique basée sur une technologie exclusivement organique. Cela n'empêche pas ladite technologie d'être très avancée, plus encore que la nôtre sur certains plans. Les Caolides ont par exemple la maîtrise de l'antigravité, et sont apparemment les seuls de la galaxie à l'avoir. Hélas, ils ont décidé que nous n'étions pas encore prêts pour connaître ce secret...

La conception de leurs vaisseaux et de leurs villosités n'a rien en commun avec le reste de la galaxie. Le tout ressemble à une collection de sphères brillantes translucides -semblables à d'énormes bulles de savon d'une remarquable solidité- pouvant se déplacer dans l'eau et l'air aussi bien que dans l'espace. En outre, les Caolides ne disposent pas de meubles ou d'équipement matériel (de toutes façons, les lits et les télévisions ne leur seraient sans doute pas d'une grande utilité sous l'eau). Au lieu de cela, ils utilisent des hologrammes interactifs en trois dimensions d'une définition si nette qu'il est aisé de les confondre avec de véritables objets -ou avec des hallucinations du plus pur style LSD, comme c'est arrivé quelquefois.

C'est également par le biais de ces hologrammes que les Caolides communiquent avec les autres espèces, leur propre langage étant impossible à comprendre pour les non-Caolides. Les créatures marines se font alors comprendre à l'aide d'un langage imagé et symbolique qui s'accorde avec la culture et l'éducation de leur interlocuteur. On ne sait pas au juste comment ils s'y prennent pour savoir quels symboles seront compris ou non par chaque ressortissant de chaque espèce. Peut-être sont-ils télépathes, ou peut-être sont-ils simplement des êtres formidables et magnifiques. Les scientifiques sérieux penchent naturellement plutôt pour cette seconde hypothèse, qui cadre tellement mieux avec la nature si fantastique de ces créatures éblouissantes.

Relations avec les HumainsModifier

Oh, elles sont excellentes, tout à fait excellentes. Parfaites, vraiment. Chaque fois que nous les contactons, ils se montrent des plus amicaux, et nos discussions et négociations sont toujours formidablement enrichissantes, tant d'un point de vue moral que philosophique.

Nos traités avec eux ? Heu… En fait, nous n'en avons aucun à proprement parler. Mais ça ne nous empêche pas d'être très proches. Ooooh non. Très, très proches. Nous sommes pratiquement intimes, à vrai dire !

Relations avec les autres espècesModifier

Pffft. Les autres espèces n'ont pas d'aussi bonnes relations avec les Caolides que nous. Et c'est normal. Ils ne les comprennent pas les Caolides aussi bien que nous. Notre lien avec les Caolides est spécial, et les autres espèces en sont naturellement jalouses.


Station Babel
Espèces - HumainsMéta-HumainsSynthétiquesXexasRaynkaïriiFaerisKapterasCaolidesVizutrljjjmaggoldakrou

Le monde du futur - Organisation de la station BabelTechnologieCultureLa politique, comment ça marche ?Planètes et lieux
Système - Créons un personnageListe des Atouts, Défauts et Traits
Personnalités - HumainesSynthétiquesRaynkaïriiFaerisDiverses