FANDOM


XXIV, bien qu'il soit principalement conçu pour jouer des scénarios et campagnes se déroulant au début du XXIVème siècle de notre ère, peut être utilisé ainsi qu'expliqué plus haut dans d'autres cadres. Voici la liste des différentes époques jouables par défaut, ainsi qu'une description d'icelle et un résumé des événements historiques les plus importants de chaque période.

Ère de l'Expansion Modifier

Débutée en 2202 avec la démocratisation de l'hyperpropulseur et du voyage spatial, cette ère voit l'expansion de l'humanité à travers l'espace et la naissance des premières nations à l'échelle planétaire. C'est aussi l'époque des premiers conflits interstellaires, suite à de fortes tensions (souvent économiques) entre les nouvelles colonies.

Bien que considérée de jure comme l'autorité suprême, la Terre s'avère de facto impuissante à arrêter ou même arbitrer les conflits entre colonies, principalement à cause de l'incapacité des différentes nations à s'entendre sur les actions à entreprendre : certaines veulent une intervention militaire, d'autres des sanctions économiques, d'autres encore considèrent que ce qui se déroule loin de la Terre est en conséquence hors de sa juridiction.

Les conflits à but purement économiques deviennent courants. Des corporations obtiennent même des gouvernements coloniaux l'autorisation de créer et d'entretenir des armées privées dont la puissance égale rapidement celle des armées coloniales régulières. La population terrienne est scandalisée, et la colonisation ralentit. En 2255, la Terre est victime d'une longue crise économique provoquée par l'embargo de plusieurs colonies en représailles de son absence d'aide militaire. Une série d'émeutes et de révoltes éclate à travers le globe, qui se transforment rapidement en insurrections et en guerres civiles dans de nombreuses nations.

A la fin de l'année 2257, plusieurs des plus puissantes nations de la Terre s'associent sous la bannière de l'amiral Lloyd J. Townsend. Sous sa férule, la Terre est rapidement unifiée. C'est la naissance de l'Empire Terrien. Dès 2260, l'amiral Townsend, désormais l'Empereur Lloyd 1er, lance ses forces dans ce qui sera nommé par les historiens modernes la Guerre d'Unification. Les forces militaires terriennes, largement supérieures en nombre et en logistique, défont rapidement toute colonie se révoltant contre la « Planète Mère ». L’Ère de l'Expansion (également appelée Ère de l'Exploration) s'achève en 2261, avec la défaite de la Confédération pour la Prospérité Stellaire.

Dates importantes Modifier

  • 2202 : Début officiel de la première vague de colonisation. À la fin de l'année, quatre nouvelles colonies seront fondées par plusieurs des plus puissantes nations terrestres de l'époque : Qin-Qiwang (Coalition Asiatique), Esméralda (Brésil-Portugal), Nayā Dina (Inde-Népal-Pakistan) et New Horizon (Union of North American Nations). Celles-ci, surnommées les Quatre Étoiles, deviendront rapidement de grandes puissances culturelles, économiques et militaires.
  • 2205-2209 : Chacune des Quatre Étoiles prend son indépendance de leurs pays fondateurs respectifs avec l'approbation de l'O.N.U..
  • 2210 : Naissance de rivalités économiques et culturelles entre plusieurs colonies, principalement Qin-Qiwang et Esméralda.
  • 2224 : Guerre du Printemps : sur la planète Jewel nouvellement colonisée, un conflit ethnique entre colons originaires de Qin-Qiwang et de New Horizon dégénère en guerre ouverte entre les deux colonies, vite rejointes par les deux autres Étoiles. Les autres colonies plus jeunes choisissent pour la plupart de rester neutres. La Terre n'intervient pas, l'opinion publique étant divisée. Le conflit dure cinq mois et se termine sur un statu quo ante bellum.
  • 2251 : Fondation de Siddhartha, vingtième et avant-dernière planète colonisée durant cette ère. Il s'agit également de la première colonie fondée directement par une autre colonie (Nayā Dina), et non pas par une nation terrienne.
  • 2252 : Fondation de Harapan par l'Indonésie.
  • 2253 : Grande Guerre Corporatiste : des fuites révèlent que les dirigeants de plusieurs corporations ont manipulé, sinon organisé, les événements ayant mené à la Guerre du Printemps par intérêt économique. L'affaire devient un scandale interstellaire. Les accusés obtiennent l'asile politique sur Esméralda, qui refuse de les extrader ou de les traduire en justice. Les colonies sont divisées : certaines rejoignent le camp d’Esméralda et forment la Confédération pour la Prospérité Stellaire, tandis que d'autres s'associent pour créer le Pacte Anti-Corporatiste (qui, ironiquement, recevra au cours des hostilités le soutien de plusieurs corporations). La situation s'envenime rapidement et la guerre éclate. Des armes nucléaires sont utilisées pour la première fois depuis le XXIIème siècle.
  • 2254 : Pressée par l'un et l'autre camp de prendre parti, les nations de la Terre ne parviennent pas à un consensus. Les Nations Unies votent finalement la non-intervention, provoquant le retrait de plusieurs états-membres, y compris deux membres permanents du Conseil de Sécurité (la Fédération russe et l'Union of North American Nations).
  • 2255 : La Confédération organise un embargo économique contre la Terre en réponse à son abstention dans le conflit. La planète-mère, qui en est venue à dépendre de plus en plus des ressources de ses colonies (notamment pour l'importation de l'hélium-3, ressource nécessaire à sa principale source d'énergie), sombre dans la dépression économique et de nombreux états se retrouvent au bord de la banqueroute.
  • 2256 : La dépression sur Terre fait place à une crise économique et financière majeure, donnant même naissance à une hyperinflation délirante dans quelques états. Plusieurs nations font faillite. En Europe de l'Ouest, les vastes disparités économiques conjuguées à l'effondrement des structures sociales causé par le manque de fonds déclenchent une série de révoltes sanglantes.
    • Début de la Guerre Civile Européenne.
    • L'Organisation des Nations Unies est dissolue, suite au retrait de la majorité de ses états-membres.
  • 2257 : Fondation de l'Empire Terrien et couronnement de Jonathan Lloyd. Plusieurs nations se rangent sous sa bannière, d'autres sont conquises (principalement en Europe).
  • 2258 : Fin de la Guerre Civile Européenne.
  • 2260 : Unification politique de la Terre, et entrée de celle-ci dans le conflit. Les colonies du P.A.C. choisissent de rejoindre l'Empire naissant, tandis que d'autres planètes encore neutres rallient la Confédération pour s'y opposer. Début de la Guerre d'Unification.
  • 2261 : Débâcle de Proxima Centauri. La majeure partie des forces de la flotte confédérée est vaincue en une bataille par l'Empire. Esméralda ne pouvant plus être défendue militairement, la Confédération capitule sans conditions le 29 octobre. L'Empire englobe désormais toute la Galaxie Colonisée.

Analyse : Cette ère, riche en potentiel aventuresque, peut être considérée en termes narratifs comme l'équivalent SF de la conquête de l'Ouest américain ou de la découverte des Amériques (les peuplades natives en moins et les touches post-cyberpunk en plus). Les scénarios peuvent s'orienter autour de l'exploration d'une nouvelle planète, de la construction d'une nouvelle colonie, etc. Les PJs peuvent être des marchands tentant de faire leur trou dans l'économie interstellaire naissante, des colons cherchant à établir un nouveau foyer, des explorateurs en quête de nouveaux horizons... ou des mercenaires -voire même des corsaires- employés par des corporations pour lutter contre leur concurrence.

En termes d'inspiration, pensez à la série télévisée Firefly (et au film Serenity), aux mangas Cowboy Bebop et Planètes, ou peut-être aux romans Les Cavernes d'Acier et Face aux feux du soleil de Isaac Asimov, ainsi que Ivoire et Santiago de Mike Resnick. Pour des scénarios plus axés sur la colonisation et/ou l'intrigue politique, la trilogie romancière Mars de Kim Robinson est très conseillée.

Ère de la Domination Modifier

L'Empire Terrien contrôle la galaxie habitée, soit à ses débuts une vingtaine de colonies planétaires, plusieurs stations minières ou de recherche, et bien sûr la Terre elle-même. Le palais impérial est installé sur la Lune, qui devient le symbole officieux de l'Empire lui-même. Le régime prend l'apparence d'une monarchie constitutionnelle : Lloyd 1er détient l'essentiel du pouvoir exécutif, tandis que le pouvoir législatif revient au Sénat Impérial, dont les membres sont nommés au suffrage universel. En réalité, il s'agit davantage d'une tyrannie éclairée : la popularité dont jouit l'Empereur (du moins durant les vingt premières années de son règne) empêche le plus souvent toute véritable opposition de la part des sénateurs.

L'Empire est vu par ses partisans les plus ardents comme la première entité politique à être parvenue à unir l'humanité, par les plus tièdes comme un moyen radical mais efficace d'empêcher de nouveaux conflits galactiques et de limiter le pouvoir des corporations. « Un Empire uni pour une humanité unie », telle est la devise impériale.

Les corporations font l'objet de lourdes restrictions. Plus d'une centaine d'entre elles passent même sous contrôle direct du gouvernement impérial, principalement les compagnies spécialisées dans l'armement, l’agroalimentaire et la pharmacologie. Les corporations directement impliquées dans la Guerre du Printemps et la Grande Guerre Corporatiste sont contraintes à payer de très fortes amendes à titre de réparations économiques, si bien que plusieurs feront rapidement faillite. Beaucoup de propriétaires d'usines, d'actionnaires et de directeurs se plaignent ouvertement, décriant une « cabale anti-riches » et affirmant que cette punition a été dictée plus par rancœur que par une quelconque nécessité de reconstruction. L'hostilité anti-corporatiste étant encore très forte au sein de la population, leurs protestations ne sont pas écoutées.

Cette ère voit la naissance de la « culture hyper », qui se veut la somme de toutes les cultures des âges pré-hyperespace, issue de l'amélioration des technologies de communication. L'expansion de cette nouvelle culture est grandement encouragée par l'Empire qui cherche à unir culturellement l'humanité. Des critiques s'élèvent dans les milieux traditionalistes et conservateurs, affirmant que l'Empire encourage ainsi le dépérissement des autres cultures.

En 2278, suite à une série d'attentats terroristes revendiqués par une alliance de groupes ultra-nationalistes, l'Empire devient soudainement plus autoritaire. Les vies de Lloyd 1er et de sa famille ayant été menacées à pas moins de trois reprises en l'espace de quelques mois, l'Empereur décide de créer une unité militaire spéciale, la Garde Impériale, dédiée à sa protection ainsi qu'à la lutte contre les éléments anti-impériaux dangereux. Cette Garde Impériale prend très vite des aspects de police politique, disposant de pouvoirs quasi-illimités et ne répondant que devant l'Empereur et son Premier Ministre.

Le sentiment anti-impérial croît face aux exactions de plus en plus nombreuses de la Garde Impériale. Outrés par les multiples violations de leurs droits fondamentaux, de nombreux citoyens fondent des mouvements de résistance, dans un premier temps pacifiques. L'Empereur refuse d'accéder à leurs demandes, et la tension monte. Aux manifestations succèdent les émeutes, et aux émeutes succèdent les insurrections.

L’Ère de la Domination (simplement appelée Ère Impériale à l'époque) se termine en 2285 avec l'incident d'Ender, qui sera le déclencheur de la Guerre d'Indépendance.

Dates importantes Modifier

  • 2261 : L'Empire Terrien est officiellement proclamé gouvernement unique du genre humain. Début de la construction du domaine impérial sur la Lune.
  • 2262 : Premières élections du Sénat Impérial. La majorité des sièges est occupée par des partisans d'un Empire centralisé au pouvoir exécutif fort.
  • 2263 : Inauguration du domaine impérial.
  • 2265 : Fondation de la station spatiale Ganymède Prima.
  • 2269 : Ratification du Traité Scientifique Galactique, qui créera quinze ans plus tard une organisation autonome dédiée à la recherche scientifique.
  • 2271 : Conception du Nexus, vaisseau-amiral de la 1ère Flotte Impériale et premier destroyer lourd de sa série.
  • 2278 : Hiver de la Terreur : plusieurs attentats terroristes visant les plus hauts représentants de l'Empire, dont l'Empereur lui-même, font plusieurs centaines de victimes, dont le Ministre de la Culture. A la fin de l'année, la Garde Impériale est créée.
  • 2279 : Encore sous le choc des attentats, le Sénat vote plus de pouvoirs à la Garde Impériale, leur donnant notamment le droit de mettre en garde à vue un prévenu pendant une semaine sans qu'il soit nécessaire de lui expliquer le motif de son arrestation. 42 sénateurs opposés à la décision démissionnent en signe de protestation.
  • 2280 : L'Empereur Lloyd 1er demande le décret de l'état d'urgence, ce qui lui fournirait théoriquement les pleins pouvoirs et incapaciterait le Sénat. Après un référendum au suffrage universel, la proposition est refusée par 57 % des votants.
  • 2281-2285 : La population impériale se scinde en deux camps de plus en plus distincts : les pro-Empire (majoritaires dans les systèmes dits « centraux », proches de la Terre) et les anti-impérialistes. Dans ce second camp, des politiciens, des journalistes et même des magistrats se voient censurés, menacés voire emprisonnés pour leurs opinions.
  • 2285 :
    • 7-15 décembre : Incident d'Ender. Des gardes impériaux répriment une manifestation pacifique sur Ender, qui exigeait la démission du vice-roi, en tirant sur la foule. La semaine suivante, de nombreux insurgés armés prennent le palais du gouverneur et le quartier général de la Garde Impériale, grâce à la défection de plusieurs membres d'icelle. Au petit matin, les révoltés déclarent que la planète fait sécession. Plusieurs autres groupes de résistants à travers la Galaxie suivront rapidement leur exemple. Début de la Guerre d'Indépendance.

Analyse : On retrouve là un contexte assez classique dans la science-fiction. Cette ère se divise en deux grandes parties : la première, où l'Empire est encore relativement libéral, et la seconde, ou il se montre de plus en plus autoritaire, et même répressif. Bien que cette entité politique n'ait pas à proprement parler d'équivalent réel, l'Empire de cette période s'inspire dans les grandes lignes du Second Reich allemand, de l'empire austro-hongrois, ainsi que du Second Empire de Napoléon III.

Les aventures dans ce contexte peuvent avoir diverses formes, selon l'allégeance des PJs : des pro-impériaux soutiendront leur gouvernement et l'Empereur, et aideront probablement à maintenir la suprématie de l'Empire par tous les moyens (avec les conséquences morales que cela implique), tandis que des opposants à l'ordre établi rejoindront sans doute des mouvements souterrains de résistance et mèneront des actions (violentes ou pacifiques) visant à déstabiliser l'Empire et sa Garde. Mais dans un univers comme celui de XXIV, la distinction entre résistant et terroriste n'est pas toujours si claire...

Ère de l'Insurrection Modifier

Plusieurs colonies, suivant l'exemple d'Ender, se sont révoltées contre l'autorité terrienne. Après plusieurs mois de conflit larvé et d'opérations souterraines, les rebelles s'unissent et fondent la Fédération des Colonies Libres. Dès lors, le conflit va très vite tourner à la guerre totale.

Face à une insurrection qui ne cesse de grandir et qui est chaque jour mieux organisée, l'Empire radicalise ses méthodes. Le Sénat Impérial, considéré comme un « nid de traîtres et de vipères » par l'Empereur, est dissolu. Le budget militaire est multiplié par cinq dès le début du conflit, et augmente chaque année. Les dépenses et investissements militaires impériaux sont plus importants durant la seule année 2287 que pendant les précédentes années d'existence de l'Empire cumulées.

Durant la première moitié du conflit, les forces impériales, supérieures en nombre, en armement et en entraînement, prennent le dessus. L'Empire est grandement aidé en outre par le fait que les Fédérés sont encore très divisés, tant sur le plan astrographique que sur leurs objectifs : si certaines planètes veulent simplement s'affranchir de l'autorité impériale, d'autres veulent rien de moins que la dissolution de l'Empire et la mort de Lloyd 1er. Mais plusieurs victoires tactiques de la FCL, des erreurs stratégiques du commandement impérial ainsi que la défection de plusieurs hauts officiers de l'Empire renversent le cours des événements.

La Guerre d'Indépendance prend des proportions encore jamais vues dans l'Histoire. Des mégalopoles entières sont rasées par les bombardements, ajoutant aux pertes militaires déjà conséquentes un nombre difficilement calculable de pertes civiles. Les crimes de guerre et autres atrocités se multiplient dans les deux camps. À l'armement conventionnel vient s'ajouter l'usage d'armes biologiques, atomiques et bactériologiques. La guerre est partout : dans l'espace, sur terre, dans les airs, dans les villes... jusque sur des planètes inoccupées à la lisière de la Galaxie Colonisée.

Enfin, après quatre ans de conflit acharné, l'Empire est finalement vaincu dans son tout dernier bastion : la Terre elle-même. L'Empereur meurt au cours de la bataille, et le reste de ses forces capitule. Les accords d'Epsilon sont ratifiés le 16 juillet 2290, mettant fin à l’Ère de l'Insurrection. On estime que le conflit aura fait près de 110 millions de victimes et au moins sept milliards de blessés et disparus, sans parler des destructions matérielles, dont le coût exact n'a pas encore été évalué en 2301.

Dates importantes Modifier

  • 2286 : Début du conflit. Les différents mouvements de résistance s'allient pour former la Fédération des Colonies Libres.
    • Août : Dissolution du Sénat Impérial. La majeure partie de ses membres fera l'objet d'une surveillance de la Garde Impériale, et une trentaine seront arrêtés à la fin de l'année.
    • Octobre : Ratification des Accords de Sigma Beta, et création de la FCL. Julio Medzeger, transfuge du régime impérial, obtient la présidence du gouvernement provisoire.
    • 22 décembre : Le vice-roi d'Esméralda est assassiné par un groupe de résistants lié à l'ancienne CPS. Par ordre de l'Empereur, Angus Thomas, général de la Garde Impériale, devient le nouveau vice-roi.
  • 2287 :
    • Février : Du fait d'une série de mauvaises décisions stratégiques, de l'action de cinquième colonnes favorables à la Fédération et d'une préparation militaire insuffisante, la 3ème Flotte et la 12ème Armée impériales perdent Nayā Dina, l'un des principaux bastions de l'Empire dans les systèmes du Centre.
    • 3 mars : Début de la bataille d'Ebenholz (plus tard rebaptisée Unheil), qui durera jusqu'à la fin du conflit et ravagera presque toute la surface de la planète.
    • Août : Bataille de Jewel. L'offensive fédérale sur les systèmes du centre est arrêtée.
  • 2288 : La galaxie est coupée en deux : la Périphérie, principalement fédérale, contre les systèmes du Centre (à l'exception de Nayā Dina), tenue fermement par les Impériaux. Au niveau stratégique, le conflit s’immobilise. La Fédération est parvenue à repousser la majeure partie des assauts impériaux, mais ses offensives échouent également.
    • Janvier : Première bataille du Couloir de Kepler. Après trois jours de lutte, la Fédération se retire. Victoire de Pyrrhus pour l'Empire, qui a perdu une grande partie de sa flotte.
    • 30 mars : Le Premier Ministre est assassiné par un attentat à la bombe dans son appartement. Sa femme est grièvement blessée. L'Empereur ordonne l'arrestation et l’exécution de dix-huit inculpés.
    • Août : Deuxième bataille de Nayā Dina. Victoire impériale dans l'espace, mais la planète elle-même reste dans le camp fédéral. La Quatrième Flotte Impériale commence un blocus qui sera brisé au début de l'année suivante.
    • Novembre : Manifestations anti-guerre sur New Horizon. Les protestants sont dispersés par la Garde Impériale et la loi martiale est instaurée par le vice-roi.
  • 2289 : L'Empire commence à perdre pied alors que la FCL se renforce et que la popularité de Lloyd 1er commence à décliner même sur Terre.
    • Mars : Qin-Qiwang se révolte contre l'Empire. En orbite, la 3ème Flotte Impériale et son amiral, Wakame Jeong, se mutinent et rejoignent la Fédération.
    • Avril : Troisième bataille de Nayā Dina. Victoire décisive pour la Fédération. Le blocus impérial est brisé.
    • Mai : La Coalition Burunke proclame son indépendance de l'Empire, ainsi que sa neutralité dans le conflit.
    • Juillet : L'Empire tente d'envahir la Coalition afin de s'emparer de ses industries lourdes et de ses chantiers spatiaux, mais la flotte est repoussée à Axoum par une attaque surprise des Fédérés menés par l’amiral Jeong. Les Coalisés rallient la FCL.
    • 17 novembre : Le Nexus, vaisseau-amiral de la 1ère Flotte Impériale, est saboté par des dissidents terriens. Il ne sera pas réparé avant la fin du conflit.
    • Décembre : Fondation de Scarborough, colonie indépendante qui restera neutre durant la guerre.
  • 2290 :
    • Février : Durant la bataille d'Ebenholz, le 52ème Bataillon impérial, démoralisé, se mutine et passe à l'ennemi.
    • Avril : Deuxième bataille du Couloir de Kepler. Victoire stratégique décisive de la FCL qui obtient une base d'opérations d'où elle commence à planifier l'attaque directe de la Terre.
    • Mai-Juin: Bataille de la Terre. Mort de l'Empereur et capitulation de l'Empire.

Analyse : Encore une contexte classique dans la SF. Cette ère s'inspire de périodes historiques réelles telles que la Guerre de Sécession américaine, les conflits entre l'Empire britannique et ses colonies au milieu du XXème siècle, et bien évidemment la Seconde Guerre Mondiale (l'Empire Terrien pouvant ainsi tenir lieu de Japon impérial, selon les goûts et les interprétations de chacun).

Des aventures se déroulant dans ce contexte peuvent être une fois de plus très variées : les PJs sont-ils des fédérés combattant l'Empire par tous les moyens nécessaires ? Des impériaux hésitant entre leur devoir et leurs principes ? De simples citoyens ou colons pris dans un conflit qui ne les concerne pas ?... À vous d'imaginer.

L'inspiration pour des scénarios et campagnes se déroulant dans cette époque très troublée est à chercher dans des sources elles aussi très variées, des livres Étoiles, garde à vous ! (Robert Heinlein) et La Guerre Éternelle (Joe Haldeman) à la bande dessinée Universal War One (Denis Bajram)… voire dans des documentaires sur la Seconde Guerre Mondiale ou la Guerre de Sécession.

Ère de la Fédération Modifier

Si la Fédération des Colonies Libres sort vainqueur du conflit, cette victoire aura coûté très cher à toute la Galaxie Colonisée. La FCL se voit chargée de lourdes tâches : assurer la reconstruction d'après-guerre, unir et diriger plus d'une cinquantaine de colonies et surtout maintenir la cohésion en son sein. En effet, parmi les planètes désormais indépendantes s'élèvent de nombreux désaccords. Quel modèle politique la Fédération doit-elle adopter ? Si beaucoup veulent une démocratie multilatérale selon l'exemple des anciennes nations de la Terre, d'autres affirment que seul un gouvernement centralisé et unilatéral peut gouverner efficacement un territoire si vaste et une population si nombreuse et disparate. D'autres même ne veulent pas de Fédération, et préfèrent un retour à la situation pré-Empire, sans gouvernement interplanétaire.

La décennie suivant la guerre connaît une explosion des naissances sur de nombreuses planètes. On estime qu'en 2310, 30 % de la population aura moins de 21 ans. Beaucoup d'économistes et d'analystes financiers espèrent que cette augmentation de la population permettra un relancement de la consommation qui aidera à remettre l'économie interstellaire sur les rails.

À la suite d'un mystérieux coup d'état, un chef de guerre inconnu surnommé Oni Tennō prend le pouvoir avec l'aide d'une armée de mercenaires sur une planète éloignée non rattachée à la FCL. Il y fonde un royaume baptisé « Teikoku », qu'il isole du reste la galaxie. La Fédération ne réagit pas, l’événement ayant eu lieu à l'extérieur de ses frontières, et sa population étant encore épuisée par la dernière guerre. Deux autres planètes indépendantes sont rapidement envahies par l’Oni Tennō. Plusieurs partis politiques et analystes militaires indépendants s'inquiètent ouvertement de l'expansion de ce nouveau voisin.

Dates importantes Modifier

  • 2290 :
    • 8 juillet : ratification et signature des Accords d'Epsilon. La Fédération devient officiellement l'autorité gouvernementale exclusive des Colonies.
    • 21 août : élections présidentielles. Victoire de Matthew Kasparov au premier tour.
    • 2 septembre : la corporation Redenbekker devient le fournisseur d'armes et d'équipement militaire exclusif de la FCL. La corporation devient rapidement numéro 1 du marché.
    • 20 octobre : élections parlementaires. Le Mouvement pour le Développement Humain, parti de Kasparov, remporte une large majorité des sièges.
    • 24 octobre : la constitution fédérale, rédigée par Julio Medzeger, Matthew Kasparov et Sayeed Rahman, est approuvée par le Parlement et le Sénat.
    • 1er décembre : le projet Neu Ebenholz, ayant pour but la reconstruction de la planète éponyme, est voté à la quasi-unanimité par le sénat et le parlement. Un budget de 2.5 trilliards de d.i. lui est alloué.

14 décembre : Easy Living Technologies, leader galactique de l'électroménager et de l'informatique domestique, se déclare en faillite.

  • 2291 :
    • 9 janvier : coup d'état d'Oni Tennō sur la planète Wilhelmus. Fondation du Teikoku.
    • 1er février : début des « Procès Feux-d'Artifices ». Vingt-neuf anciens membres de l'état-major impérial sont jugés par un tribunal exceptionnel sur Epsilon : vingt-quatre pour crimes de guerre et cinq pour crimes contre l'humanité. Les procès dureront dix mois. Tous les accusés sauf deux sont reconnus coupables, et quatre sont condamnés à la peine de mort par injection létale.
    • 15 mars : publication du Conte Épique d'une Galaxie en Péril par Nadir. L'ouvrage atteint les vingt milliards de téléchargements en une semaine.
    • 3 avril : Elvira monte sur le trône de la Terre.
    • Juin-juillet : le Teikoku envahit la planète indépendante Gernsback et l'annexe.
  • 2292 :
    • Février : le Teikoku conquiert la planète Esau.
    • 1er mars : le Parti de l’Union Galactique demande une intervention militaire contre le Teikoku. Le parlement rejette la motion avec 61 % de voix contre, 31 % pour et 8 % de votes blancs.
    • 15 mars : le Conseiller à la Défense mobilise la 2ème Flotte Fédérale dans les systèmes à la frontière du Teikoku.
  • 2295 :
    • 7 Novembre : Elvira abdique. L'Empire Terrien est définitivement dissout. Naissance de l'Union Républicaine des Nations Terriennes.
  • 2296 :
    • 21 août : élections présidentielles. Réélection de Matthew Kasparov au second tour face à Wakame Jeong.
    • 20 octobre : élections parlementaires. Le MDH obtient une majorité plus réduite des sièges aux assemblées.
  • 2301 :
    • 8 juillet : célébration des dix ans de la FCL.

Analyse : Cette ère, si elle est ne connaît pas (encore ?) comme les précédentes de guerre à grande échelle, n'en est pas pour autant tout à fait stable. La Fédération a encore de nombreux problèmes à régler, et d'importantes décisions à prendre qui décideront de son avenir.