FANDOM


En 2135, la société humaine a évolué de façon à devenir un vaste melting-pot des innombrables cultures, ethnies, religions et nations qui composent l'humanité. Et comme tous les melting-pots, elle est multi-colore, bigarrée, variée et probablement impropre à la consommation.

HypernetModifier

Le bon vieil Internet, aujourd'hui complètement dépassé, a été supplanté par l'Hypernet, sorte de fusion de nos vieux médias (holovision, radio, journaux, jeux vidéos online…) ayant atteint en 2135 une taille gargantuesque. Son accès est possible depuis une large variété d'appareils : les ordinateurs, bien sûr, mais aussi les communicateurs personnels, les robots, les outils cybernétiques, les panneaux publicitaires, les frigidaires, et même les ustensiles de cuisine et les appareils électroménagers. S'il faut comme toujours payer un forfait auprès d'un fournisseur d'accès pour pouvoir s'en servir, il est accessible gratuitement pour les fonctionnaires de la Coalition.

Avec les énormes progrès des sciences informatiques et l'essor de l'holographie, il est possible (et courant) d'expérimenter l'Hypernet en Réalité Augmentée. Basiquement, l'interface informatique se « superpose » à la perception audiovisuelle. Ainsi, l'utilisateur peut faire toutes sortes de choses : obtenir le profil de réseau social d'une personne tout en discutant avec elle (ça permet de savoir si elle couche au premier rencard, pratique !), consulter une recette de cuisine tout en cuisinant (de façon à savoir d'avance qu'on va tout foirer et qu'on ferait mieux de commander une pizza ; ce que l'on peut aussi faire simultanément, d'ailleurs) ou même faire apparaître le trajet idéal vers sa destination tout en conduisant un véhicule. L'accès en RA nécessite soit des lunettes spéciales, soit un implant oculaire approprié, soit des holo-ordinateurs. Les holo-ordinateurs (plus fréquemment appelés holordis ou holobandes) sont une invention récente. Il s'agit d'un bandeau que l'on porte au niveau des sourcils et qui projète les images directement dans les globes oculaires. L'avantage est que la vue n'est pas endommagée et que l'utilisateur se fatigue très peu. Le désavantage est que, vu le niveau de réalisme des images projetées, on a vite fait de se prendre un mur sans faire gaffe.

Les plus friqués d'entre nous peuvent même accéder à leurs médias en Réalité Virtuelle. La RV va au-delà de la Réalité Augmentée en ceci qu'elle sollicite les cinq sens de l'utilisateur, le plongeant tout entier dans un univers virtuel. Pour le porno, c'est formidable. Enfin, à ce qu'on dit. L'utilisation de la RV se fait par le biais de grands caissons qui isolent complètement l'utilisateur du monde extérieur avant de le plonger dans un liquide hyperoxygéné -donc respirable- pouvant changer d'odeur ou de texture pour solliciter les sens concernés. Ces trucs se vendent à plus de 250.000 crédits pièce, et l'entretien coûte une blinde, alors ne rêvez pas trop.

InformatiqueModifier

Les ordinateurs aussi ont considérablement progressé. C'est en 2071 que le genre humain conçut le tout premier ordinateur quantique, dont Richard Feynman rêvait déjà dans les années 1950. Pourvus d'une puissance de calcul fantastique grâce aux propriétés des particules quantiques dont ils sont composés, ces véritables bêtes de course sont en plus pourvus de disques durs à stockage de mémoire holographique, pouvant ainsi conserver plus de données que le commun des mortels n'en a l'usage. En fait, il ne s'agit plus de disques durs, mais de memsquids, des petits composants de la taille de l'ongle faits de fibre polymère, que l'on peut retirer de son holo-ordi pour les brancher dans de nombreux appareils.

Et la miniaturisation n'est pas demeurée en reste, ainsi qu'expliqué dans la précédente section. Cependant, les fermes de serveur, à peine moins grandes que leurs ancêtres du début du XXIème siècle, ont dû être migrées par la loi coalisée en orbite basse. Elles sont à présent embarquées dans des satellites dédiés, si gros qu'ils sont pratiquement des stations spatiales à part entière (quoi qu'ils demeurent inhabités, sauf lorsqu'une réparation sur site s'avère nécessaire).

LanguesModifier

Sitôt que l'homme mit -figurativement- le pied dans l'espace, il se dit : « Hé, ce serait peut-être pas mal si on pouvait tous se comprendre mutuellement sans parler petit-nègre ». La nécessité d'une langue commune s'imposa donc. Ce fut le docteur Tabitha Tsouchong qui inventa en 2102 la seule a avoir un réel succès, qu'elle baptisa le tabithéen, mais que l'on connaît surtout sous le nom de « commun ».

Le commun est aujourd'hui et depuis le début du siècle enseigné dans toutes les écoles qui valent leur pesant de fonctionnaires, et la majorité des Humains le parlent au moins en tant que langue secondaire.

Qui dit nouvelle langue dit également nouvel argot. En fait, il s'agit là encore davantage d'un mélange des argots d'anciennes langues (anglais, mandarin et russe principalement) que de nouveaux termes -quoi qu'il y en ait néanmoins. Il arrive donc couramment que des gens se traitent de jackass, de bihm et de schweinhund dans la même conversation.

Zéro-ballModifier

Avec les nouvelles technologies sont nés de nouveaux sports, parfois issus de l'amélioration ou de la réinvention d'anciens sports. La plus populaire de ces nouvelles activités est le zéro-ball (plus couramment appelé zéro), inspiré de l'ulama (antique jeu de balle mésoaméricain), du football australien et du rugby. Ce sport, se jouant ainsi que son nom l'indique en gravité zéro, oppose deux équipes de seize joueurs hommes et femmes (cinq attaquants, cinq défenseurs, cinq versatiles, et un gardien). Chaque match dure deux manches de quarante-cinq minutes.

Chaque équipe dispose d'une balle à ses couleurs qu'elle doit placer dans le cercle (le but) de l'équipe adverse. Ni les mains ni les pieds ne peuvent être utilisés, aussi les joueurs doivent-ils se servir de leurs coudes, de leurs bustes, de leurs genoux et de leurs têtes. En outre, les joueurs n'ont pas le droit d'entrer en contact physique avec leurs adversaires si ceux-ci ne sont pas en possession de l'une des balles (dans le cas contraire, les coups d'épaules, les plaquages et les bourrades sont autorisés). Cette règle fut instituée en 2084 ; auparavant, faute de règlement précis en la matière et du fait de la volonté des organisateurs de mettre l'accent sur le côté brutal et spectaculaire des matchs, presque tous les coups étaient permis. Les nombreuses blessures ainsi que cinq décès amenèrent la Ligue Interstellaire du Zéro-ball à modifier leurs règles pour les matchs de compétition. Beaucoup de matchs hors compétition demeurent cependant très violents, encore que des accusations de mise en scène planent autour de certains.

Les joueurs portent des tenues spéciales équipées de rétro-fusées servant à corriger sa trajectoire ou à ralentir, l'essentiel des déplacements se faisant en se propulsant avec les pieds et les bras à l'aide des parois du terrain (appelé l’œuf, bien qu'il soit à proprement parler de forme ovale) et des obstacles. Les attaquants, ayant pour objectif d'occuper la moitié de terrain adverse afin de marquer, ont généralement des entraînements de gymnastes de compétition, favorisant la flexibilité et la mobilité à la puissance musculaire. Les défenseurs, qui eux ont pour tâche de protéger leur but, sont à l'inverse très robustes et très endurants, mais moins rapides. Les versatiles, enfin, occupent tour à tour la fonction de défenseur ou d'attaquant en fonction des circonstances ou de la tactique choisie par l'équipe. Le plus souvent, ils occupent le milieu du terrain et aident aux contre-attaques.

L'actuel tenant du titre de champion de la Ligue Interstellaire est l'équipe des Jovian Jaguars, suite à leur victoire l'année précédente face aux Oceanian Ocelots par 20 à 17.


Station Babel
Espèces - HumainsMéta-HumainsSynthétiquesXexasRaynkaïriiFaerisKapterasCaolidesVizutrljjjmaggoldakrou

Le monde du futur - Organisation de la station BabelTechnologieCultureLa politique, comment ça marche ?Planètes et lieux
Système - Créons un personnageListe des Atouts, Défauts et Traits
Personnalités - HumainesSynthétiquesRaynkaïriiFaerisDiverses