FANDOM


Lettre de RoyerModifier

Trouvée déchirée et chiffonnée dans la corbeille du général.

Antoine, Un jour viendra sûrement où des gens te diront qui était ton père, et ce qu'il a fait. Ce ne sera pas l'entière vérité, bien sûr, car dans le meilleur des cas l'entière vérité sera confinée dans un dossier tamponné "secret défense" que personne ne lira jamais.

Mais cela ne signifiera pas que ce qu'ils te diront sera faux.

J'aimerais pouvoir tout t'expliquer, mon fils. J'aimerais que le jour où tu seras assez grand pour comprendre, je serais encore en vie pour tout te dire en face, d'homme à homme. Mais je sais que, même si je vivais pour voir ce jour, il n'existe aucun mot qui pourrait rendre acceptable ce que j'ai fait.

Je t'aimerais toujours, ton père