FANDOM


Les Junins sont une race d'humanoïdes vivants en nomades à travers Valakt depuis la perte de leur monde d'origine. Ils vivent en communauté au sein de leur Diaspora, et ne se mêlent qu'exclusivement au reste de la société.

DescriptionModifier

Ressemblant à un croisement entre un humain est une espèce de tatou, les Junins sont des créatures humanoïdes mesurant en moyenne 1m45, dont la peau est couverte de plaques osseuses articulées d'une grande solidité. L'étude de leur métabolisme indique que leur planète d'origine devait être chaude et humide, probablement un monde où la jungle était dominante. C'est ce genre de climats que les Junins s'efforcent de recréer au sein de leurs vaisseaux-arches.

Les Junins ont la peau grise ou marron, et sont totalement dépourvus de pilosité. Leurs pupilles sont systématiquement noires.

Histoire et cultureModifier

On ignore au juste ce qui est arrivé à Juno, le monde d'origine des Junins. On sait seulement que ses ressources ont été entièrement dilapidées, au point que la planète est devenue invivable. De nombreux indigènes périrent en peu de temps. Cet évènement se produisit entre mille neuf cent et deux mille ans plus tôt. Les Junins parvinrent à survivre en construisant cinq gigantesques vaisseaux arches en démantelant leurs cités et leurs stations spatiales, et en évacuant ce qu'ils pouvaient de leur civilisation à leur bord.

Les cinq vaisseaux-arches commencèrent à voyager à travers l'espace, voyageant auprès des ceintures d'astéroïdes afin d'y collecter les ressources nécessaires à l'entretien et -plus rarement- l'expansion de leur flotte. Tous cinq finirent par se scinder, afin de couvrir un plus large territoire et surtout pour éviter les conflits qui menacèrent d'éclater au sujet du partage des ressources. Malgré cet éloignement, les Junins des cinq arches forment une communauté très liée possédant sa culture propre. Il est rare, encore actuellement, de voir des Junins voyager loin de leurs vaisseaux, et plus encore vivre à l'écart de la Diaspora. Le plus souvent, ces derniers sont des exilés, bannis de la flotte pour avoir commis un crime ou pour être partis trop longtemps (la loi de la Diaspora interdit aux Junins de vivre plus de sept mois consécutifs ailleurs que dans un vaisseau junin).

Du fait de leurs conditions de vie, les Junins pratiquent un contrôle draconien de leur taux de natalité, s'efforçant de garder leur population à 3 millions d'individus. Chaque année, les démographes fixent un nombre de naissances à atteindre, et des couples peuvent se porter volontaires pour avoir un enfant. Lorsque le quota n'est pas atteint, des individus sont tirés au sort par la base de données génétiques et reçoivent pour devoir de procréer. Un refus peut être sanctionné par l'exil définitif de la Diaspora.