FANDOM


Les ActionnairesModifier

La caste suprême. Ils sont pareils aux dieux : omnipotents, omniscients... mais on ne les voit jamais nulle part. Seuls les Directeurs auraient le pouvoir de communiquer avec les Actionnaires, et c'est de ce pouvoir qu'ils tirent leur supériorité sur les autres castes. Les voies des Actionnaires sont impénétrables, et nul ne sait ce qu'ils planifient. Peut-être vaut-il mieux ne pas le savoir...

Le saviez-vous ?

Malgré l'adage et la chanson « the Internet is for porn », seul 1 % du Net est consacré à la pornographie. La majeure partie d'Internet est en fait consacrée à la publicité. Mais il faut admettre que « the Internet is for advertisement » ne sonne pas aussi bien.

Les DirecteursModifier

Les Directeurs, comme leur nom l'indique, dirigent Kafka Incorporated depuis le sommet du siège social. Ils ne descendent qu'occasionnellement dans les étages, et c'est rarement pour distribuer des félicitations. Ils n'obéissent qu'aux Actionnaires... et à leur vénalité.

Les ManagersModifier

Si les Directeurs sont les rois de Kafka Inc., les Managers en sont les ducs ou les comtes. Ce sont pour la plus grande part des petits chefs se faisant la guerre entre eux en utilisant les employés de bureau comme pions -parfois comme projectiles. Ils se divisent en trois principales catégories : les imbéciles, les tyrans, et ceux qui parviennent à être les deux à la fois.

Les DesignersModifier

Les Designers sont les artistes qui conçoivent les produits qui seront vendus par Kafka Inc.. Bien souvent, plutôt que de se plier aux cahiers des charges qu'on leur soumet, ils préfèrent écouter leur instinct créatif et réaliser un produit qui, s'il n'a absolument rien à voir avec celui qu'on attendait d'eux, est quand même vachement plus libéré sur le plan postmoderne et la puissance artistique abstraite, t'vois.

Les Responsables du MarketingModifier

Plus menteurs que des arracheurs de dents, les Responsables du Marketing sont en charge de la publicité des produits Kafka Incorporated. Ils s'expriment dans un curieux langage rempli de mots savants qu'eux-mêmes ne comprennent pas (« paradigme », « pro-actif », « énergifier »...), d'anglicismes mal prononcés et de néologismes sans queue ni tête. Ils sont d'un rang égal à celui des Designers, ce qui ne plaît ni à ceux-ci (qui se plaignent que les publicitaires ne comprennent rien à leur vision créatrice), ni aux Responsables du Marketing (pour qui les Designers sont des divas en manque d'attention et/ou de sexe).

Idée de scénario

Les Responsables du Marketing, à la surprise générale, se sont mis en grève. Comme cela n'a pas eu beaucoup d'effet ni fait beaucoup de différence, ils ont décidé de faire pression d'une autre façon sur les Directeurs : en pourrissant la vie des Designers, qui ont eux décidé de pourrir la vie des Techniciens, qui ont à leur tour décidé de pourrir la vie des Employés de bureau (notons que dans tout cela, les Directeurs ne souffrent pas le moins du monde). Ces derniers doivent trouver un moyen de régler la situation, sans quoi elle va vite sentir le sapin pour eux...

Les ChercheursModifier

Laborantins éternellement vêtus d'une blouse blanche, les Chercheurs se chargent de fabriquer et d'améliorer les produits de la corporation. Enfin, en principe. En réalité, on ne sait pas trop ce qu'ils fabriquent dans leurs laboratoires de recherche situés dans une annexe du siège social, mais ça produit beaucoup de fumée et de rires diaboliques. Étant donné qu'ils ne se mêlent pratiquement jamais au reste du personnel, leur position dans la hiérarchie n'est pas claire. Mais d'une façon générale, on reste poli avec eux : il paraît qu'ils ont accès à des armes bactériologiques.

Les ComptablesModifier

Responsables de tout ce qui est chiffres, facturations et calculs, les Comptables éprouvent une fascination forcément surnaturelle pour les mathématiques. Leur étrange art n'est compris que d'eux-mêmes, et même les Managers ne savent pas trop quand ils font correctement leur travail ou non (mais ça ne les empêche pas de critiquer ou de donner des ordres, donc tout va bien). Un peu comme les Chercheurs, ils constituent une caste isolée du reste de la corporation, et appellent ceux qui ne sont pas des leurs les « béotiens ». Ainsi, les Comptables ne fréquentent que d'autres Comptables -et ne se reproduisent qu'entre eux, selon la rumeur, ce qui explique pourquoi il y en a de moins en moins à chaque génération.

Les TechniciensModifier

Les Techniciens sont censés se charger de la réparation et de l'entretien des systèmes informatiques ou électroniques du bâtiment. « Censés », car la plupart sont tellement nuls que leur intervention ne fait qu'empirer le problème qu'ils sont supposés résoudre -ou en créer d'autres. Pour ne rien arranger, il faut entre quatre heures et six mois pour qu'ils arrivent sur les lieux après avoir été contactés. Ce qui n'est pas forcément un mal, en fin de compte. Les techniciens ont leurs bureaux dans les étages médians du siège social.

Le saviez-vous ?

Les nombreux serveurs de Facebook consomment plus d'énergie en une année que la Norvège toute entière.

Les ConsultantsModifier

En théorie, les Consultants proposent leurs services aux Directeurs pour améliorer le travail des Employés de Bureau grâce à diverses méthodes « modernes » et « testées scientifiquement » (par qui, quand et comment, on l'ignore). En pratique, on ne sait pas trop à quoi ils servent, mais ils sont payés une blinde. Ils ont des bureaux situés dans les étages supérieurs, mais viennent souvent emmerder conseiller les Employés des étages inférieurs avec pédanterie sagesse.

Les Gardes de SécuritéModifier

Également appelés les « flics du pauvre » (mais pas en leur présence : ils ont des tasers), les Gardes de sécurité sont là pour contenir les débordements de certains Employés. Habillés de leurs uniformes bleus clairs censés être rassurants, équipés de leur talkie-walkie[1] et armés de tasers et de sprays au poivre, ils parcourent les couloirs de Kafka Inc. (sauf quand ils ont la flemme de faire leurs rondes, ce qui arrive souvent, auquel cas ils restent dans leur salle de détente au rez-de-chaussée) pour combattre tout ce qui a l'air d'un malfaiteur. Pour les contacter, faites le 11 sur un téléphone du siège. Ou foutez le feu à votre bureau. Ça les fait généralement venir plus vite.

Idée de scénario

Pour une raison ou une autre (pari stupide, erreur administrative...), les Employés des joueurs sont affectés pour une semaine à la sécurité avec les autres Gardes. Ils doivent donc assurer la sécurité de l'immeuble tout en supportant le bizutage de leurs collègues.

Les Employés de bureauModifier

Tout en bas de l'échelle se trouvent les Employés de Bureau, qui passent leur journée à écrire des dossiers, taper des dossiers, remplir des dossiers, classifier des dossiers, corriger des dossiers, relire des dossiers, tenter de se faire seppuku avec des dossiers[2]... Tout le monde peut leur donner des ordres, et personne ne s'en prive. La bonne nouvelle c'est qu'au moins les Employés de Bureau peuvent taper à leur tour sur le Petit Personnel. Ou se taper dessus entre eux, ainsi que l'encouragent les Managers et le règlement de Kafka Incorporated.

Le Petit PersonnelModifier

Les concierges, le personnel de cuisine, les livreurs, les préposés au courrier et les femmes de ménage sont réunis dans cette caste qui, à vrai dire, n'en est pas une : si nous étions en Inde, ils seraient qualifiés d'Intouchables. Au Japon, ils seraient burakus. Véritables parias de la société, ils sont méprisés quasi-unanimement, et beaucoup font même semblant de ne pas les voir. Ils vivent dans les souterrains du siège social (élégamment baptisés « les Abysses »), sous le parking, où nul autre qu'eux n'ose entrer, et dont ils ne sortent que pour faire leur office. Plusieurs castes, dont les Managers, les craignent, redoutant que les gens du Petit Personnel ne trament quelque chose dans l'obscurité de leurs souterrains.

RéférencesModifier

  1. Le singulier n'est pas une faute : vous croyez qu'on a les moyens d'acheter un talkie-walkie par agent de sécurité ?
  2. Ne rigolez pas : j'ai connu un mec qui avait fabriqué un surin avec du papier mâché. Ça nous a tous abasourdi, surtout son Manager quand il l'a reçu dans le bide.
Kafka Incorporated
La société où le futur n'a aucun avenir !
Page principaleLe SystèmeLe combatIvresse et défonceDécouvrez Kafka IncorporatedMonter dans la hiérarchieLes castesLes différentes parties du siège socialAides de jeuScénario