FANDOM


Le rez-de-chausséeModifier

C'est par là qu'on entre, fort logiquement. Il faut impérativement passer par le poste de garde et présenter sa carte d'employé, sans quoi on est refoulé, parfois avec pertes et fracas et en se faisant traiter de terroriste pédophile environnementaliste. Le hall d'entrée est richement décoré de plantes, de statues et de distributeurs de nourriture, sans doute pour leurrer les malheureux chercheurs d'emploi et leur faire croire que Kafka Inc. est un lieu d'abondance et de tranquillité. Ha ! Les pauvres innocents...

La salle de détente des Gardes de Sécurité se trouve également ici, ainsi que leur armurerie où personne n'a le droit de mettre les pieds sous aucun prétexte. Si vous saviez les rumeurs qui courent quant à ce qu'elle contient et à la nature de son système de sécurité... J'ai entendu dire qu'il y avait un mode « auto-destruction » pour le cas où un intrus parviendrait à y pénétrer par effraction.

L'accès aux étages se fait par une série d'ascenseurs de trois types : les traditionnels, qui tombent souvent en panne et sont quasiment toujours bondés, ceux réservés au transport de marchandises, que certains employés malins emploient en faisant semblant de porter des colis, et les V.I.P., réservés aux Designers, aux Responsables du Marketing, aux Consultants, aux Managers et aux Directeurs (et éventuellement aux Actionnaires, si d'aventure l'un d'entre eux venait à visiter le siège social). Autrement, vous pouvez toujours tenter les escaliers, mais j'espère pour vous que vous avez des jambes d'acier, un estomac en béton (c'est fou le nombre de cadavres d'animaux qu'on trouve dans les cages d'escaliers !), un bon sens de l'équilibre et que vous n'avez pas le vertige.

Idée de scénario

Par punition (ou par ennui), les Managers ont collé les Employés de Bureau au nettoyage des cabinets. Sans l'équipement nécessaire, bien sûr. Les Employés parviendront-ils à ramener un semblant de propreté dans cet enfer ou seront-ils noyés dans sa puanteur ?

Pour utiliser les ascenseurs, vous devez passer votre carte d'employé dans le lecteur, prier pour que ce dernier fonctionne, puis sélectionner l'étage où vous devez vous rendre. Notez que certains étages ne sont accessibles qu'avec une carte appropriée, notamment les quatre-vingt derniers étages, qu'aucun Employé de bureau ne peut même espérer approcher.

Les étages inférieursModifier

Les cent premiers étages (à l'exclusion du rez-de-chaussée, puisqu'on vient d'en parler, suivez donc un peu !) sont exclusivement remplis de bureaux à cloisons et de quelques véritables bureaux (avec de vraies portes !) naturellement réservés aux Managers. Il y a en moyenne trente-deux Employés de bureau et un Manager par étage (les Employés les plus malchanceux en ont deux, qui donnent presque systématiquement des consignes contradictoires et ne communiquent pas entre eux). Essayez de ne pas trop vous attacher à vos voisins : dans les étages les plus bas, c'est rare qu'on fasse carrière...

Un étage inférieur sur quatre comprend également une petite salle de détente, où l'on trouve le frigo et la machine à café. Vraiment petite : elle peut contenir une douzaine de personnes, ce qui serait déjà insuffisant s'il y en avait une par étage... Essayez d'imaginer cent-vingt personnes prenant leur déjeuner en même temps dans un tout petit espace. Oh, et bien sûr, il est interdit de manger dans les bureaux. Avouez que ce serait trop facile.

On trouve également une salle de réunion tous les deux étages, juste assez grande pour contenir tout le personnel d'un étage... et rien d'autre. Sitôt qu'on essaye d'y amener une table, ou pire encore des chaises, c'est le boxon.

Il y a naturellement des toilettes à chaque étage. Il faut noter que Kafka Inc. a pris soin de défier le cliché antédiluvien selon lequel les toilettes des femmes sont parfaitement propres tandis que celles des hommes sont un véritable gourbi. Non, ici, les deux sont horriblement dégueulasses. Et souvent bouchées.

Les étages médiansModifier

Beaucoup plus vivables comparés aux précédents, les étages médians (du 101ème au 200ème étage) sont le lieu où se retrouvent les Designers, les Responsables du Marketing, les Techniciens et les rares employés suffisamment chanceux (ou riches) pour s'être élevés dans la hiérarchie.

Ici, point de bureaux à cloisons claustrophobiques, chacun à son propre bureau, avec de vrais murs et parfois même des fenêtres. L'endroit y est bien mieux entretenu, et même la peinture des murs à l'air récente. Miracle des miracles, on raconte qu'il y a même le chauffage central... et qu'il est mis en marche l'hiver ! Et attention, ce n'est pas une vieille chaudière à charbon qui vous enfume jusqu'à ce que mort s'ensuive, comme celle qui se trouvait au 3ème étage avant qu'elle n'explose, non : c'est une chaudière électrique !

Dans les cinquante étages les plus élevés de cette catégorie, les lieux sont conçus façon très design (prononcé « disâââââââgneuh ») : les chaises sont remplacées par des espèces de grosses baballes molles, les bureaux ont vraisemblablement été conçus sous acide, et les murs sont couverts d’œuvres d'art abstrait moches[1]. Certains employés de ces étages (le plus souvent les Designers) circulent même en Segway. Tout ceci est censé encourager la créativité, mais à mon avis, tout ce que ça fait, c'est donner à l'endroit un air d'asile de fous qui a mal tourné.

Les étages supérieursModifier

Je ne sais de ces étages (qui vont du 201ème au 270ème) que ce que j'ai retenu des légendes que m'ont compté de vieux employés. On dit que dans les étages supérieurs, c'est le paradis sur Terre. On dit que les bureaux de Là-Haut sont gigantesques, et comportent des baies vitrées larges comme un bureau à cloisons. On dit que Là-Haut, les machines à café utilisent des vrais grains, et non pas de l'instantané, et qu'ils produisent ainsi du véritable café, et non le liquide sirupeux brunâtre au goût évoquant les chaussettes qui sort de nos machines à café.

On dit que Là-Haut, on trouve des salles de relaxation prenant parfois tout un étage, et comprenant un restaurant, un salon de massage... et un mini-golf ! On dit que Là-Haut, les lieux sont décorés non pas avec des papiers gras et des tâches de café, mais avec des fontaines de marbre et des tableaux de grands maîtres.

Mais on dit tellement de choses...

La cafétériaModifier

Située dans un bâtiment adjacent, contigu au rez-de-chaussée, la cafétéria est le lieu où les Employés de bureau vont parfois se restaurer s'ils n'ont pas pensé à préparer un repas, s'ils ont l'estomac bien accroché ou s'ils ne tiennent pas particulièrement à la vie. La nourriture de la cafétéria n'est pas chère, mais c'est bien tout ce qu'on peut en dire de positif.

La cafétéria est tenue par le personnel de cuisine, qui appartient comme vous le savez déjà à la caste du Petit Personnel. Et disons juste qu'ils n'apprécient pas franchement d'être aussi bas dans la hiérarchie, aussi se vengent-ils autant qu'ils le peuvent dans la nourriture qu'ils servent. Aussi, si vous trouvez que votre viande a trop de sauce, un conseil : jetez-là. Ou offrez-là à quelqu'un que vous n'aimez pas.

Les salles de sportsModifier

Il y en a trois : une dans les bureaux inférieurs (25ème étage), une dans les bureaux médians (125ème), et une dans les étages supérieurs (225ème). Leur qualité et le type ainsi que la variété des équipements sportifs qu'on y trouve dépend bien sûr de l'étage où vous êtes. La salle de sport des étages inférieurs, par exemple, n'a aucun coach ni aucun distributeur de boissons (à moins que vous ne considériez la sueur comme une boisson).

Les gymnases et les courts de tennisModifier

Le siège social comprend deux gymnases dans des bâtiments contigus, l'un dédié au basket-ball, l'autre au football de salle, ainsi que trois courts de tennis, dont deux en plein air. Il est rare cependant que les employés de bas niveau aient le temps de s'en servir, d'autant qu'ils sont fermés la nuit et le week-end.

La salle de yogaModifier

Non, sérieusement, n'y foutez jamais les pieds.

La discothèqueModifier

La discothèque de Kafka Inc. est peut-être le seul endroit sur Terre où l'on ignore que le disco est un genre musical décédé (et même enterré et décomposé depuis belle lurette). Si vous vous sentez nostalgique des années 70, des costumes à paillettes, de l'auto-bronzant, des semelles compensées et de Staying Alive, c'est l'endroit pour vous. Sinon, faites comme nous tous et prétendez que cet endroit maléfique n'existe pas. La discothèque se trouve au 102ème étage.

Le bureau du psychiatreModifier

Mais non, c'est une blague. Haha.

Les laboratoiresModifier

C'est là que les Chercheurs s'enferment à longueur de journée pour pratiquer leurs expériences dont, très honnêtement, je ne veux rien savoir. Il s'agit d'un grand complexe situé de l'autre côté de la cour centrale du siège social. Leur accès n'est autorisé qu'aux Chercheurs et aux Directeurs, mais il arrive que des Employés aient le droit d'y pénétrer (inutile de préciser qu'ils n'en ressortent pas souvent). De temps à autres, d'épaisses colonnes de fumées de diverses couleurs sortent des cheminées de métal qui criblent les toits des laboratoires. Si le vent les porte à votre étage, faites immédiatement l'acquisition d'un masque à gaz et éventuellement d'une tenue Hazmat. Conseil d'ami.

La salle d'arcadeModifier

Elle se situerait d'après les rumeurs au 200ème étage, autant dire que vous n'y aurez pas accès. Dans cette salle se trouvent toutes sortes de bornes d'arcade comme dans les années 80. On y trouve un peu de tout, du vieux Afterburner au dernier Tekken. De temps à autres, des compétitions y sont organisées. La dernière avait pour objet Super Ghouls'n'Ghosts, et pour récompense un chèque de 1500 €. Il y eut trois morts et quarante blessés. Un conseil : n'y mentionnez jamais Call of Duty.

L'atelier de poterieModifier

Ceux qui se sentent l'âme artistique et qui aiment tremper les mains dans la glaise pour en faire des cendriers mal fichus peuvent trouver cet atelier au 87ème étage. Une participation forfaitaire mensuelle de 5 € est nécessaire pour participer à l'orgie argilesque. À noter qu'il s'agit d'un des endroits les plus bas dans le bâtiment où l'on a des chances de croiser un Designer, ceux-ci daignant parfois descendre jusqu'à l'atelier pour participer aux activités, et même quelque fois pour donner des cours avec leur arrogance naturelle.

Le saviez-vous ?

La piscine du 30ème étage commence à fuir sérieusement. Les Employés de Bureau du 28 et 29ème paniquent : cette fuite pourrait rapidement devenir catastrophique. Les Employés incarnés par les joueurs sont appelés à la rescousse pour trouver une solution avant qu'il ne soit trop tard.

Les piscinesModifier

Il y en a deux : la piscine des bas étages (30ème, mais elle prend de la place sur le 29ème et fuit souvent sur le 28ème), dont la couleur varie entre le vert fluo et le jaune pisse et dans laquelle je suis sûr que les Chercheurs jettent leurs déchets radioactifs, et la piscine des étages médians (100ème, mais elle prend de la place sur 99ème) qui, elle, est chauffée et composée à plus de 99 % d'eau.

Le salon de coiffure et le salon de beauté Modifier

Ne rêvez pas, eux aussi sont situés dans les étages supérieurs (203ème et 207ème, respectivement). Ils sont tous deux occupés par des spécialistes de haut niveau vaguement efféminés qui s'appellent Fabio. En réalité, ce n'est pas leur vrai nom ni leurs vrais maniérismes, mais les Directeurs leur ont ordonné d'être identiques afin que ce soit plus simple pour eux (les Directeurs préféreront toujours modifier la réalité que devoir se rappeler de deux noms différents).

Le Solarium Modifier

Il se trouve au-dessus des deux gymnases. Son accès est réservé aux employés de niveau supérieur à 50 et à la condition de s’acquitter d'une participation annuelle de 150 €. Vous avez remarqué qu'on doit payer pour tous les trucs faisant supposément partie du « package » qu'on nous avait promis pour rien lors de notre entretien d'embauche ?

Le barModifier

Situé au 100ème étage, il est le seul endroit de tout l'immeuble (à l'exception, parait-il, des étages supérieurs) où l'on peut consommer de l'alcool. Attention : l'abus d'alcool peut provoquer des sermons très chiants sur la modération ainsi que le chômage, lequel d'ailleurs provoque la consommation d'alcool. C'est un sacré cercle vicieux quand on y réfléchit.

Les abyssesModifier

Les profonds souterrains du siège social de Kafka Inc. recèlent nombre de secrets. Et un parking. C'est à l'étage -13, juste en-dessous dudit parking souterrain, que se trouvent les locaux du Petit Personnel, endroit où ils se retirent lorsque l'on n'a pas besoin d'eux. Les Employés n'ont pas le droit d'accéder aux étages inférieurs à -15, et personne ne sait ce qu'on y trouve. Naturellement, les rumeurs vont bon train : il s'y trouverait dans le désordre une base militaire, un derrick souterrain et une importante réserve de pétrole, un abri anti-atomique, les vestiges d'une civilisation antique très avancée, rien, un univers miroir et la corporation Cni Akfak (la plus merveilleuse corporation du monde !), un cimetière indien (en Europe, oui), des déchets radioactifs enterrés et enfin un vaisseau extra-terrestre enfoui. J'imagine qu'il revient à chaque DRH de choisir la théorie qui lui plaît le mieux...

RéférencesModifier

  1. Qui a dit « pléonasme » ? C'est pas très gentil, ça, monsieur !
Kafka Incorporated
La société où le futur n'a aucun avenir !
Page principaleLe SystèmeLe combatIvresse et défonceDécouvrez Kafka IncorporatedMonter dans la hiérarchieLes castesLes différentes parties du siège socialAides de jeuScénario