FANDOM


La Ligue Jadarii est sans doute la plus importante puissance économique de la galaxie. Elle possède des industries de pointe et une vaste flotte commerciale qui s'étend à la plus grande part de la galaxie, jusque dans l'Hégémonie d'Orion.

Fiche technique
Type de gouvernement : Oligarchie corporatiste
Population : 73 milliards (82 % Jadarii, 7 % Humains, 6 % Prajjites, 5 % Djadnali)
Capitale : Jadar Prime
Planètes contrôlées : 17 (16 systèmes)
Dirigeant : Laltanii Aenga (Grand Maître du Conseil de la Ligue)
Puissance économique : très forte
Puissance technologique : forte
Puissance militaire : faible

Les JadariiModifier

Espèce d'amphibiens à sang froid, les Jadarii (singulier : Jadar) sont des humanoïdes à la peau faite d'écailles souples et couverte par endroits d'un squame permettant un meilleur aérodynamisme sous l'eau. Les Jadarii préférent les environnements chauds et humides, et souffrent considérablement de l'aridité. Ils sont originaires de Jadar Prime (Jadariaan dans leur langue), une planète au climat tropical recouvert à plus de 90 % par des océans. Ils sont selon toute vraisemblance issus d'une race d'amphibiens semblables aux grenouilles de la Terre. Leurs premières civilisations se développèrent dans les hauts-fonds marins, aux abords des côtes, et plus tard dans les fleuves et les rivières -grâce à leur technologie, les Jadarii sont capables de respirer aussi bien dans l'eau douce que salée.

L'espèce des Jadarii est génétiquement très homogène. Les couleurs de peau se limitent à des variations de jaune et de vert. Les pupilles sont de couleur noire ou marron sombre. L'arrière de leur crâne est terminé par une crête vestigiale qui tend à disparaître chez les plus récentes générations.

L'espérance de vie moyenne des Jadarii est de 104 ans, mais elle est considérablement plus élevée pour les nobles que pour les roturiers.

Société et cultureModifier

Pendant longtemps dans leur histoire, les Jadarii étaient divisés entre les Daradakii ("ceux des mers") et les Nihadakii ("ceux des terres"), deux groupes ethniques vivant respectivement dans les océans et sur les terres émergées (généralement les îles et les côtes, plus rarement dans l'intérieur des terres). De nombreux conflits éclatèrent entre les deux ethnies, culminant en une longue guerre larvée nommée Guerre du Sel [1], au XIIIème siècle de notre ère. Celle-ci dura près de cent cinquante ans (avec plusieurs interruptions), et se termina par une crise économique sans précédent qui mena plusieurs nations à la banqueroute. Les nations survivantes des deux camps signèrent un traité qui mit un terme à la guerre et jeta les bases d'une unification politique des Jadarii.

La civilisation jadarii dans sa forme actuelle naquit environ 700 ans plus tôt, et développa la technologie du vol intersidéral il y a 115 ans. On considère traditionnellement que la Ligue Jadarii telle qu'elle existe aujourd'hui fut créée après la fondation de la première colonie (Jadar II, plus tard rebaptisée Taetharii), mais ses institutions existaient déjà dix ans auparavant (leur existence n'étant à ce moment que juridique).

Les Ligueurs (le terme "Jadarii", quoique fréquemment utilisé pour référer à n'importe quel citoyen de la Ligue, fait en fait exclusivement référence aux habitants de la planète Jadar Prime) sont gouvernés par un Conseil qui prend les décisions exécutives. À de rares exceptions historiques près, tous les Conseillers sont et furent des scientifiques ou des corporatistes : des docteurs, des économistes, des ingénieurs, des actionnaires, des savants, des courtiers ou des archivistes. Ce Conseil est formé de dix-sept membres qui nomment eux-mêmes un Grand Maître. Celui-ci est le chef de l’exécutif de la Ligue, ainsi que le maître du Culte du Flot et le commandant suprême des forces armées. Son pouvoir effectif varie selon l'individu en poste. Si certains dans l'histoire se sont vus réduits au statut de simple marionnette, d'autres ont su garder les Grandes Familles sous contrôle (le plus souvent, en les jouant les unes contre les autres). L'actuel Grand Maître est Laltanii Aenga.

Les membres du Conseil sont eux élus sur liste par la Chambre des Sages, une assemblée parlementaire composée de deux cents trente-six représentants des grandes familles de la Ligue Jadarii. Cette Chambre dispose selon la constitution du pouvoir législatif, quoique en pratique le Conseil Technocratique s’arroge régulièrement ce pouvoir en court-circuitant la Chambre, le plus souvent en influençant plusieurs Conseillers de sorte qu’ils bloquent la mise aux voix d’un véto aux nouvelles lois décidées par le Conseil.

La population de la Ligue est presque entièrement urbanisée. La majeure partie des exploitations agricoles et aquacoles sont aujourd'hui intégralement automatisées. Les villes de la Ligue -principalement construites sur les océans- sont très densément peuplées, et s'étendent principalement à la verticale, parfois sous la surface. Les gratte-ciels sont courants. La stratification de la société s'observe également dans l'organisation des cités, les quartiers pauvres étant toujours situés dans les plus bas niveaux et les quartiers riches au plus près des sommets.

L'une des activités les plus populaires chez les Jadarii, n'importe leur âge ou leur extraction sociale, est le hammam. Très répandus dans leurs villes et leurs stations, ces endroits sont des lieux de détente et de rencontre. Il en existe deux types : publics et privés. Inviter une personne à un hammam privé est généralement considéré comme une preuve de grande confiance et d'affection ; dans les milieux traditionalistes, cela signifie même que l'on considère la personne comme rien moins qu'un membre de sa famille, car les hammams privés étaient originellement réservés aux membres de la famille qui les possédaient. Les individus d'autres espèces sont quelques fois invités, mais cela demeure rare car les hammams de la Ligue sont généralement très chauds (souvent plus de 65°C) si bien que les autres espèces ont du mal à supporter d'y rester plus de quelques minutes.

Les castesModifier

La société de la Ligue est très stratifiée. Les roturiers, à la base de la pyramide sociale, sont de loin les plus nombreux (80 % de la population en moyenne) et ont peu d’opportunités de s’élever dans la société à moins de faire partie d’une des corporations sous contrôle des grandes familles et d'y faire carrière, de devenir marchand et de réussir dans les affaires, ou d’entrer dans le Corps Expéditionnaires de la Ligue et de partir exploiter l’espace. Les esclaves constituaient autrefois une partie conséquente de la roture, mais l’automatisation et la robotisation désormais presque omniprésentes ont diminué considérablement leur intérêt. L’esclavage existe toujours légalement, mais c’est aujourd'hui un sort réservé aux criminels, en particulier ceux reconnus coupables de crimes « économiques » (détournement de fonds, nuisance aux intérêts financiers des grandes familles...).

Les membres de la classe moyenne sont appelés aristons. Il s’agit pour l’essentiel d’intermédiaires entre pauvres et privilégiés : forces de l’ordre, cadres, juristes... Leur mode de vie, quoique très supérieur à celui des roturiers, est à des kilomètres du quotidien de ceux au sommet de la pyramide. Leurs opportunités de monter dans la hiérarchie sociale sont plus importantes, et l'accès d'un ariston au statut très convoité de noble est toujours un évènement très médiatisé. Ils composent 15 % de la population.

Enfin, au sommet de la société se trouvent les nobles, tous membres de l’une des grandes familles. Concentrant l’essentiel du pouvoir et des richesses, la noblesse vit dans le luxe et jouit au surplus d’une longévité supérieure de 75 % à la moyenne des roturiers, grâce aux derniers accomplissements en matière de génétique, de gérontologie et de cybernétique. Seule une petite partie des nobles (environ 20 %) appartient aux grandes familles. Le reste de la noblesse est divisé en familles d'importante et de richesse variable. Si la Ligue n'a pas d'équivalent de la vassalité, certaines familles ont pratiquement ce statut auprès des grandes familles.

Le Culte du FlotModifier

La principale religion des ligueurs est le culte du Flot. Le Flot est désigné comme la force cosmique qui gouverne la vie et la mort non seulement des êtres vivants, mais également des planètes et des étoiles. De moins en moins pratiquée depuis le début de l’ère spatiale, le Culte n’est plus observé qu’à des fins culturelles, et non plus réellement religieuses. En effet, des sondages rapportent que 78 % des ligueurs ne croient pas que le dogme du Flot corresponde à une quelconque réalité scientifique, mais que 86 % pratiquent néanmoins les rites du Culte avec une grande régularité.

D’après le dogme officiel, le Flot est pareil à un vaste fleuve invisible et impalpable qui parcourt l’univers en traversant chaque chose et chaque être vivant. Il n’a ni commencement, ni fin. Le Flot a ainsi donné vie à l’univers lui-même, et la lui ôtera un jour pour créer un autre univers à sa place, ainsi qu’il l’a fait une infinité de fois auparavant, et le fera une infinité de fois dans l’avenir.

Le clergé du Culte est réduit à sa plus simple expression depuis près de deux siècles. Il existe désormais uniquement le rôle de prêtre. Les prêtres ont pour devoirs d’entretenir les nombreux temples qui garnissent les cités de la Ligue, de mener les chœurs lors des cérémonies, et de conduire les parades durant les célébrations religieuses.

Forces arméesModifier

Ébauche2.png
Cette page ou cette section est une ébauche.
Vous pouvez aider en contribuant !
Ou si vous êtes ce genre de personne, vous pouvez aussi la vandaliser.

La Ligue n'a officiellement aucune force armée, préférant employer des sociétés militaires privées pour sa défense -notamment Galidan S.A. pour les forces terrestres et Denderii Holdings pour la protection de ses flottes et stations spatiales). Officieusement, les services de renseignement de la Terre suspectent l'existence d'une armée secrète constituée principalement d'escouades d'élite, appelée le Herztanii. Cette organisation servirait à la fois de groupe d'intervention spécial et d'agence d'espionnage ainsi que de contre-intelligence. L'existence-même du Herztanii étant remise en question, on n'en sait naturellement peu sur ses méthodes, son organisation et ses actions actuelles ou passées. La position du Conseil de la Ligue est que le Herztanii n'existe pas. Le précédent Grand Maître, Rindorii Aelan a cependant déclaré durant une rencontre avec un représentant diplomatique de l'Empire Terrien que le Herztanii existe, mais n'est en réalité qu'un groupe para-militaire illégal sans lien avec le gouvernement de la Ligue. Aelan revint plus tard sur ces paroles, affirmant avoir été cité hors contexte par les médias.

Les forces de police de Jadar Prime sont depuis longtemps privatisées. La société Sebatarii Din (en jadarii bouclier levé) est officiellement contractée par le gouvernement à cette fin, en remplacement de son prédecesseur Gamonhraa Deve, qui fit banqueroute dix-sept ans plus tôt. Le maintien de l'ordre est assuré directement par les grandes familles sur leurs fiefs respectifs. Celles-ci emploient également des mercenaires à cette fin.

Les grandes famillesModifier

Les grandes familles de la Ligue sont en quelque sorte un croisement entre la maison noble et la corporation. Toutes possèdent énormément de pouvoir, d’influence et d’argent, et certaines contrôlent même des secteurs entiers de l’économie : industrie lourde, agroalimentaire, industrie chimique... Elles sont actuellement au nombre de cinq, mais leur nombre a considérablement varié au cours de l’histoire, pour finalement se stabiliser depuis une centaine d’années.

Au sein de ces grandes familles, la loyauté et la piété filiale sont considérés comme des vertus capitales. Seul un membre à part entière de la famille peut espérer gravir les échelons sociaux les plus élevés des plus grandes entreprises, et de la société en général. Pour cela, la personne doit naître en son sein ou épouser l’un des enfants du patriarche (ou de la matriarche). Notons à ce sujet que les grandes familles ont une vision très pragmatique du mariage : ils sont presque toujours à but politique et/ou économique, et les liaisons hors-mariage (discrètes ou non) y sont monnaie courante -en autant que ces liaisons soient purement sexuelles et non sentimentales, on considère qu’il n’y a pas tromperie. De même, les Jadarii n'ont pas de réel concept d'illégitimité concernant les enfants : le fils d'un membre d'une grande famille fait partie de cette grande famille quelle que soit sa naissance et qui que soit son autre parent.

TaethearaaModifier

Devise : « Fierté et Prospérité »
Matriarche : Taethearaa Sunilii

Considérée comme la plus riche (et par voie de conséquence la plus puissante) des Grandes Familles, la famille Taethearaa contrôle l'essentiel de l’industrie lourde et une partie conséquente du complexe militaro-industriel de la Ligue. Sa matriarche Sunilii passe pour être la véritable éminence grise de la Ligue, la femme derrière le trône. L’actuel Grand Maître, en effet, fut élu en grande partie avec son soutien, et entretient des liens privilégiés avec elle.

ValdariiModifier

Devise : « Depuis l'Ombre, la Lumière »
Patriarche : Valdarii Takanii

Les Valdarii ont une longue tradition militaire, qui fut brutalement abandonnée il y a deux siècles suite à un long et sanglant conflit interne qui laissa la majeure partie de ses membres morts. Aujourd’hui, la Grande Famille est parvenu à retrouver ses lettres de noblesse en se reconvertissant dans l’industrie minière sous-marine et spatiale. Leur participation au domaine militaire se réduit aujourd'hui au seul mercenariat, puisqu'ils sont les créateurs et actionnaires majoritaires (87 % des actions réparties entre neuf membres de la famille) de la société militaire privée Galidan S.A..

IenetariiModifier

Devise : « Le Flot pour Témoin »
Patriarche : Kenetark Masdren

La famille Ienetarii passe pour être la dernière des Grandes Familles à encore accorder de l’importance au fait religieux. Les Ketark sont en effet traditionnellement des dévots du Culte du Flot, et finance même la construction et l’entretien de nombreux temples sur Jadar Prime. Cette Grande Famille s'est spécialisée dans l’agriculture et l’aquaculture, et s'est lancée récemment dans la recherche génétique.

HanntrachiiModifier

Devise : « Jusqu’au plus haut des Cieux »
Patriarche : Hanntrachii Hannel

Les Hanntrachii se targuent d’avoir inventé le vol spatial durant l’Âge de l’Accélération -ce que contestent chacune des autres Grandes Familles. La Grande Famille a en tous cas su développer cet acquis, et possède désormais la majeure partie des vaisseaux commerciaux et des astroports civils de Jadar Prime. Ils tentent également de se diversifier dans le domaine de l’aérospatiale militaire, mais sont en concurrence avec quelques autres grandes familles, notamment les Taethaeraa -qui ont eu une avance importante grâce à leur construction des Grands Chantiers Océaniques de Jadar Prime.

EnonteraaModifier

Devise : « Prospérité et Plaisir »
Matriarche : Eonteraa Sanya

Plus ancienne des grandes familles existant encore, les Eonteraa font remonter leur généalogie à avant la conquête et l’unification politique de Jadar Prime. Ils contrôlent l’essentiel du marché du divertissement, possédant de nombreuses chaînes d'holovision, de chaînes de restaurants, de maisons de plaisir[2] et de casinos. Les Eonteraa sont aussi à l’origine de l'invention et du développement de l'Hypernet tel qu'il existe dans sa forme actuelle. La grande famille possède d'ailleurs près de 30 % de ses serveurs.

Lieux et planètes notablesModifier

  • Jadar Prime - Capitale de la Ligue où se trouvent les institutions gouvernementales, Jadar Prime est une planète fortement urbanisée : 60 % de la surface émergée est aménagée et peuplée. La population est cependant concentrée dans les océans, au sein des vastes villes flottantes et sous-marines qui jalonnent les mers. Avec 12 milliards d'habitants, c'est de loin la planète la plus peuplée de la Ligue Jadarii, et l'une des plus peuplées de la galaxie habitée. C'est l'une des rares planètes de la Ligue à imposer des régulations environnementales, lesquelles cherchent principalement à limiter la pollution des mers afin d'en préserver les ressources.
  • Taetharii - Anciennement appelée Jadar II, Taetharii est la première planète à avoir été colonisée par la Ligue. Les Taethearaa ont chapeauté sa terraformation et son aménagement, et en remerciement se virent offrir la planète en fief. Tout comme Jadar Prime, Taetharii est une planète océanique, à la différence que les terres émergées y sont nettement plus rares (8,4 % de la surface) et l'hygrométrie moins élevée. La planète est une destination touristique très populaire au sein de la Ligue et dans la galaxie, du fait de ses plages de sable fin, de ses eaux turquoises et de ses complexes hôteliers et touristiques de grand luxe.
  • Daraeraa - Le Daraeraa est l'équivalent de l'enfer des religions abrahamiques dans le culte du Flot, et la planète éponyme ressemble effectivement à l'enfer tel que se l'imaginent les Jadarii croyants. Presque entièrement couverte d'un désert froid et aride, Daraeraa sort depuis un peu moins d'une génération d'un très long hiver nucléaire provoqué par l'éruption d'un super-volcan. Faune et flore y sont rares, et les conditions de vie y sont très rudes. La planète fut exploitée à la fois pour ses considérables ressources minières et pour servir de pénitencier à la Ligue. La population, très faible, est concentrée dans l'unique ville minière de la planète, appelée simplement Darae. Cette planète est le fief de la grande famille Valdarii.

RéférencesModifier

  1. Le sel de Jadarii Prime, très différent du sel de la Terre, était une denrée rare sur laquelle était indexée l'économie jadarii d'alors.
  2. C'est ainsi que les Jadarii nomment leurs maisons closes. Elles servent souvent aussi d'hôtels, de hammams et de bars, parfois de salons de massage.