FANDOM


Travaux.png
Cette page est en travaux.
Le proprio de ce Wikia est occupé à l'améliorer. Pourquoi ne pas l'aider ?
When Fascism comes to America, it will be wrapped in a flag and carrying a cross.
Sinclair Lewis


MagicPunk est un JDR se déroulant dans un monde contemporain alternatif. Le genre est un croisement de dark fantasy, d'uchronie et de dystopie. Les joueurs incarnent par défaut des opposants au régime dictatorial en place dans des USA alternatifs où des religieux fondamentalistes ont pris la tête du gouvernement grâce à l’apparition inexpliquée de pouvoirs surnaturels. Vingt ans après l'instauration d'un gouvernement théocratique, plusieurs mouvements d’opposition aux autorités sont également parvenus -d’une manière tout aussi secrète- à acquérir des facultés surnaturelles puissantes, et comptent bien s’en servir pour parvenir à leurs fins…

PrésentationModifier

Hear ye, hear ye, free people of America ! Nous sommes le 12 septembre 2001. Il fait un temps merdique sur tout New York City. Une pluie acide arrose les hobos du Bronx, tandis que les yuppies du World Trade Center s'échangent les meilleurs rails de coke bien au sec au sommet de leurs Twin Towers d'ivoire. Demain, ce beau et glorieux pays célébrera le dixième anniversaire de la signature du USAFE Act.

Cela fait vingt ans déjà que l'Union Soviétique et la majeure partie des pays du Pacte de Varsovie ont été réduits à néant, laissant l'Oncle Sam seul maître de l'univers. dix ans déjà que notre président éternel Ronald Reagan -à l'époque où il avait encore tout son esprit et ses cheveux- a soumis son pays et tous ses citoyens à la suprématie du USAFE Act, une loi dont même Orwell n'aurait osé cauchemarder.

Par la grâce de l'American Jesus, celui-là qui a troqué son suaire pour un treillis et ses miracles pour des malédictions, chaque citoyen américain, de l'Alaska jusqu'au Yucatan, règle aujourd'hui ses montres à la même heure. Et malheur à vous et à ceux que vous aimez si votre trotteuse loupe une seule seconde. Malheur à tous ceux que l’élite religieuse de ce pays a désigné comme hérétique ou comme pécheur. Et ne parlons pas de nos infortunés amis les apostats...

Mon nom est Osama, fils illégitime et répudié des bin Laden, qui ont offert le Moyen-Orient à Saint Ronnie sur un plateau d'or noir, et je vous le dis : ce gouvernement ne vivra pas assez vieux pour se payer une bière légalement[1]. Cette année, on l’appellera un jour Year Zero. Les graines de la révolte ont été semées, et les réprouvés de ce pays se sont vu offrir le pouvoir de changer ce monde.

Oui, frères et sœurs. Car des pouvoirs ont été offerts à ceux d’entre nous qui refusent ce régime de sorciers fondamentalistes, capables de mettre en échec même ces inquisiteurs en soutane et bottes de cuir noir. Certains disent : c’est un don de Dieu ! D’autres disent : c’est un cadeau du Diable ! Je dis : on s’en balance. Ces pouvoirs sont désormais nôtres, et ils nous offrent enfin l’opportunité que nous attendons depuis le jour où Moscou a disparu dans une grande lumière dont la propagande gouvernementale nous assure qu’elle était divine. L’opportunité d’envoyer ad patres les sanctimonieux salopards, les vicieux vicaires, les pasteurs pervers et les inquisiteurs iniques qui nous gouvernent par le fusil et par la croix.

Hear ye, hear ye, free people of America ! J’en appelle à tous les beatniks, gothiques, hérétiques, metalheads, hard rockers, queers, hippies, satanistes, wiccans, voodoos, païens, néopaïens et autres rebelles de tout poil, de toute couleur et de toute idéologie. Armez-vous, préparez-vous et réjouissez-vous ! Répandez la bonne nouvelle de par les rues et les ondes : la fin du monde est proche, et un nouveau monde s’apprête à naître. Je vous le promets : dans un an, jour pour jour, la Sainte Union d’Amérique sera désunie, et nous offrirons au USAFE Act un onzième anniversaire dont le monde se souviendra pour les siècles à venir !

Le monde de MagicPunkModifier

Système de jeuModifier

RéférencesModifier

  1. Aux USA, l'âge légal pour acheter de l'alcool est 21 ans.