FANDOM


Attention.svg
Achtung ! Spoiler !
Cet article contient des révélations importantes qui pourraient ruiner le plaisir de jeu ou de lecture d'autres parties du site. En conséquence, la lecture dudit article est à réserver de préférence aux futurs MJs.
Vous êtes prévenus.

Liste des PNJs intervenant ou mentionnés dans L'Ombre du Général.

Général Jean-Paul RoyerModifier

Militaire de carrière, Royer fait partie de l'armée de terre française depuis sa majorité. Remarqué pour sa témérité et son enthousiasme, il ne resta pas longtemps soldat de deuxième classe et obtint ses galons d'officier alors qu'il avait à peine vingt et un ans. Peu de temps après, il obtint son transfert dans les forces spéciales, et fut nommé lieutenant dans les artilleurs marins, au sein du commando Réhan nouvellement formé. Il connut de nombreux déploiements, notamment au Moyen-Orient et en Asie du sud-est. La majorité de ses missions sont encore aujourd'hui classées secret défense, mais on sait qu'il participa à l'intervention française en Malaise durant la crise de Singapour il y a quelques années.

Alors qu'il entrait dans sa trente-septième année, Royer accéda au rang de général, à la fois du fait de ses longues années d'expérience de terrain mais aussi grâce à ses talents de meneur d'hommes et son sens de la stratégie. Il passa plusieurs années loin des lignes de front, à faire un travail de bureau dont tout indique qu'il ne lui plaisait pas. Il fut l'un des premiers à suggérer une intervention militaire au Moyen-Orient pour éliminer les derniers vestiges de Daesh et enrayer la production et le commerce de l'Opium, suggestion qui devint éventuellement l'opération Guillotine.

Placé au commandement de sa vieille unité d'artilleurs marins et du 9ème régiment de paras, Royer retourna dans les montagnes afghanes pour la première fois depuis plus de six ans. Là, sa vie prit un tournant qui allait changer radicalement l'homme qu'il était.

Personnalité Modifier

Royer incarne sous bien des aspects le soldat idéal... et c'est bien là le problème. Le général est dévoué corps et âme à sa mission ; pas à celle qui lui a été confiée par le gouvernement français -car il estime qu'elle est dérisoire, désormais-, mais celle qu'il s'est attribuée en découvrant le sombre secret du Croissant d'Or. Il compte donner tout ce qu'il a pour combattre les horreurs qui hantent les montagnes iraniennes, même s'il doit y laisser sa vie et celle de chacun de ses hommes. En fait, il espère presque qu'il aura à le faire, car toutes les autres alternatives lui paraissent bien pires.

Lieutenant Arthur VerrierModifier

Homme bourru et jovial même dans les pires conditions, le lieutenant Verrier a un dossier militaire haut en couleurs. Il se veut un homme de terrain avant tout, et refusa deux promotions dans le seul but de pouvoir rester au feu avec ses hommes de la 3ème escouade du 9ème régiment. Bien qu'il entre aujourd'hui dans sa cinquante-neuvième année, il demeure tout aussi gaillard et téméraire. Il a été affecté sous les ordres du colonel Lambert, que le général a envoyé occuper la jungle à la frontière pakistanaise pour y faire un peu de nettoyage -les trafiquants de drogue se servant de cette zone pour faire circuler leur marchandise incognito.

Dan Cooper Modifier

L'homme se présentant sous l'identité de sergent Dan Cooper, de l'US Army, est en réalité un opérateur de la CIA. Il a été envoyé avec de véritables soldats américains de Delta Force pour renseigner le gouvernement américain sur la présence de soldats français dans le Croissant d'Or, guère convaincus qu'il s'agisse seulement de combattre le trafic de drogue.

Cooper joue le rôle d'un soldat loyal, dévoué à sa mission et tout à fait prêt à aider les PJs, mais il est en fait un homme froid, méthodique, et peu scrupuleux -et ce dernier trait n'est pas entièrement dû au temps qu'il a passé dans la région et à la perte de tous ses hommes.