FANDOM


Commandant Jeremy SullivanModifier

Commandant
  • Nom complet : Jeremy Michael Sullivan
  • Fonction : Commandant de la station Babel
  • Âge : 29 ans
  • Taille : 1m84
  • Poids : 88 kg
  • Lieu de naissance : Los Angeles, Union of North American Nations
  • Signes particuliers : Cicatrices à la lèvre supérieure et à l'arcade sourcilière gauche.

Sullivan est depuis moins d'un an le commandant de la station Babel, c'est-à-dire l'officier le plus haut gradé et le responsable de tout ce qui se passe dans les entrailles de cette baleine spatiale faite de métal. Il s'est porté volontaire pour remplacer au pied levé l'ex-commandant Jakub Sangin, qui a disparu sans laisser de traces.

Jeremy Sullivan fait partie de la Flotte Spatiale Militaire de la Coalition, qu'il a rejoint après avoir fait ses classes à l'académie de West Point et subi l'entraînement des forces spéciales au sein du célèbre Commando d'Intervention Spatial. La plupart de ses faits d'armes sont encore classés confidentiels, mais on sait que Sullivan a reçu la Medal of Honor pour ses actions durant la guerre contre les Faeris, qu'il termina en outre avec le rang de colonel (et deux belles cicatrices). Plus tard, il fut également mobilisé durant la Guerre des Trois Fleuves, alors que la Coalition s'engagea aux côtés de la Narzkarzdan.

En tant que héros de guerre encore plus décoré que son prédécesseur, on en attendait beaucoup de lui. Quelle ne fut pas notre déception lorsqu'il s'avéra qu'il avait accepté ce poste avant tout parce qu'il y voyait une opportunité d'accomplir le rêve qu'il entretenait depuis qu'il était en âge de voir Star Trek : se taper des bonnasses extra-terrestres. Et quelle ne fut pas sa déception lorsqu'il réalisa que, dans cet univers, les femelles extra-terrestres ressemblent moins à Samara de Mass Effect et plus à une version écailleuse des frères Bogdanov. Mais bon, comme il aime à répéter : « la Voie Lactée est vaste. Nous n'avons pas encore tout découvert… ni tout rencontré… ni tout baisé. ».

En dehors de ce noble objectif qu'il s'est fixé, le commandant Sullivan aime aussi tout ce qui se rapporte à l'armée : la stratégie, la discipline, la violence… Il a un peu de mal à s'adapter au fait que les hommes et femmes travaillant sous sa supervision ne sont pas tous des soldats et que leur gueuler « garde-à-vous ! » n'a pas beaucoup d'effet. Il a aussi tendance à trop aimer la publicité, les caméras, les interviews et toutes ces choses. Sullivan prend sa réputation et son apparence très au sérieux.

Docteur Jamal PoliakoffModifier

Dr Poliakoff (buste)
  • Nom complet : Jamal Raul Olaf Ahmed Sakura Poliakoff
  • Fonction : Directeur médical de la station Babel
  • Âge : 38 ans
  • Taille : 1m72
  • Poids : 63 kg
  • Lieu de naissance : Lyon, France
  • Signes particuliers : Port de lunettes

Le docteur Poliakoff est le médecin-chef de l'hôpital de la station. Il possède un doctorat de médecine, une triple spécialisation en génétique, maladies infectieuses et oncologie, ainsi qu'un nom vraiment ridicule. Surtout pour un mec qui a vécu presque toute sa vie en Europe et est issu d'une famille entièrement française depuis plusieurs siècles. Ses parents devaient être des hippies ou de sacrés comiques, nous ne voyons pas d'autres explications.

Quoi qu'il en soit, le docteur Poliakoff a la charge de tout ce qui est médical à Babel. Il nomme, gère et renvoie les médecins, s'assure que les drones-chirurgiens ne repeignent pas les murs avec des boyaux et fait en sorte que la réserve de médicaments ne devienne pas une LSD party permanente. Heureusement, il est dans l'ensemble un homme compétent et diligent, qui connaît son métier ainsi que la biologie des espèces extra-terrestres (bon, de temps en temps, il utilise quand même Hypernet et ses encyclopédies en ligne pour faire ses diagnostics).

En fait, il se considère comme le seul homme compétent dans une station pleine de mabouls, de demeurés et de ripoux. Le fait qu'il passe le plus clair de ses journées à soigner des patients qui se sont blessés ou rendus malades à cause de leur idiotie (il affirme que 20 % de ses patients sont admis pour « extraction d'objet inséré accidentellement dans l'anus ») n'aide pas à le contredire. Tout cela à fait que le docteur Poliakoff est aujourd'hui un homme aigri, cynique et ronchon qui communique essentiellement par soupirs d'agacement et par sarcasmes.

Capitaine Curtis MacLoughlinModifier

Chef sécurité (buste)
  • Nom complet : Curtis Harry MacLoughlin
  • Fonction : Chef de la sécurité de la station Babel
  • Âge : 31 ans
  • Taille : 1m81
  • Poids : 82 kg
  • Lieu de naissance : Falkirk, Écosse
  • Signes particuliers : Nez brisé, cicatrice de brûlure sur l'avant-bras droit

Le capitaine MacLoughlin est en charge de la sécurité de la station, ce qui inclut stopper les bagarres de bar, mettre les saboteurs et autres vandales en taule, et un peu de contre-terrorisme de temps en temps. C'est également lui qui est responsable des gardes de sécurité, ainsi que des drones et caméras de surveillance. On pourrait craindre que ce genre de responsabilités n'attire les voyeurs, les sociopathes et les pervers, mais permettez-nous de vous rassurer : MacLoughlin n'est rien de tout cela. Seulement paranoïaque.

En effet, avant de rejoindre la station, MacLoughlin avait la chance inouïe d'être policier en Irlande du Nord, pile à l'époque où les différentes factions de l'ancienne IRA avaient décidé que, finalement, la paix c'était très surfait. En six ans, le futur capitaine déjoua pas moins de 614 attentats à la bombe, en ne sacrifiant que ses nuits de sommeil, le plus clair de sa tranquilité d'esprit et vingt-et-un de ses collègues. Lorsqu'il entra dans sa septième année, ses supérieurs décidèrent finalement que MacLoughlin avait suffisamment servi son pays, et que s'il continuait sur cette lancée, ce serait bientôt lui qui se mettrait à poser des bombes.

Jakub Sangin, alors commandant de la station Babel, recruta à ce moment Curtis MacLoughlin en tant que chef de la sécurité (son prédecesseur n'ayant convaincu personne de son efficacité, principalement parce qu'il avait tendance à s'endormir pendant les arrestations). Cela fait a présent deux ans et demi que MacLoughlin occupe cette fonction, et si l'on peut se plaindre de ses excentricités et de ses suspicions continuelles que tout le monde est secrètement un terroriste -ou pire : un Irlandais-, ses résultats parlent d'eux-mêmes, puisqu'il n'y a plus eu un attentat réussi et que la criminalité est régulièrement en baisse depuis sa prise de fonction.


Rachid al-TabariModifier

Al-Tabari (buste)
  • Nom complet : Rachid al-Tabari ibn Saoud
  • Fonction : Ambassadeur de la Coalition au Conseil pour la Paix Galactique
  • Âge : 61 ans
  • Taille : 1m64
  • Poids : 91 kg
  • Lieu de naissance : Médine (Ligue des Républiques Arabes)
  • Signes particuliers : Néant

Al-Tabari est, d'après ce qu'on dit de lui, le dernier descendant connu de feue la dynastie des rois saoudiens. Il en a certainement l'attitude, car il ne se prend vraiment pas pour de la merde : paternaliste, hâbleur et hautain, Al-Tabari se comporte basiquement comme s'il était le stéréotype du noble né avec une cuiller en argent dans la bouche.

Il fit partie des artisans de l'alliance avec le Dominion Raynkaïrii, qui mit la Coalition au côté de la faction actuellement au pouvoir durant la guerre civile. Aujourd'hui encore, al-Tabari reste populaire chez les castes dirigeantes du Dominion. Il est cependant une personnalité très divisive parmi les Humains, entre ceux qui approuvent l'engagement militaire de la Coalition et ceux qui n'apprécient pas l'attitude de la Narzkarzdan envers la minorité Eweleouk, attitude largement soutenue par al-Tabari et le gouvernement de la Coalition.

Eva VargasModifier

Eva Vargas (buste)
  • Nom complet : Eva Marietta Vargas-Gomes
  • Fonction : Présidente de la Coalition des Nations Humaines
  • Âge : 61 ans
  • Taille : 1m72
  • Poids : 61 kg
  • Lieu de naissance : Bogota (Confédération Hispanique)
  • Signes particuliers : Aucun

Eva Vargas est l'actuelle présidente de la Coalition, en place depuis trois ans. Ses réformes sociales et économiques, ses mesures efficaces contre le chômage et son charisme ont fait d'elle la présidente la plus populaire depuis la fondation de la Coalition. Bon, c'est vrai qu'il n'y a eu que cinq présidents avant elle, mais quand même.

Née à Bogota l'année-même où l'Équateur rejoignit la Confédération Hispanique, Vargas se destina très jeune à devenir procureur. Sa force de caractère et son inflexibilité la firent remarquer, si bien qu'à l'âge de trente-quatre ans elle fut appelée à devenir Ministre de la Justice par le président de la Confédération Batista Velasquez. Le mandat de celui-ci tourna rapidement au vinaigre, suite à plusieurs affaires de corruption dévoilées par les médias. Vargas démissionne et rejoint le principal parti de l'opposition à Velasquez, dont elle deviendra le leader trois ans plus tard.

En 2112, la nouvelle présidente Rita Soriano doit composer un gouvernement de coalition, et prend Eva Vargas comme premier ministre. Selon que l'on interroge ses alliés ou ses détracteurs, Vargas a durant son mandat soit aidé à amener la Confédération Hispanique dans le XXIIème siècle en en faisant un membre actif de la Coalition des Nations Humaines, soit s'est servi de sa position comme tremplin pour sa future carrière politique au sein de cette même Coalition.

Quoi qu'il en soit, Eva Vargas, après dix ans passés en tant que premier ministre, fonde avec plusieurs alliés politiques d'Europe et d'Amérique le Parti de l'Union Fédérale, qui veut faire de la Coalition un état fédéral avec un pouvoir éxecutif fort. Elle en deviendra la présidente en 2125, et se présentera à la présidence de la Coalition la même année. Vargas sera finalement battue au second tour par Duong Sinh Phu, avec seulement 47.5 % des voix.

Elle se représente en 2130, après un mandat particulièrement médiocre de Duong, qu'elle battra cette fois avec 56.2 % des voix. Ses premières décisions majeures en tant que présidente furent d'augmenter les crédits alloués à la défense et à la recherche, en particulier la recherche médicale et astrophysique. Elle devint également la deuxième présidente après Tong LanYing (première présidente de la Coalition) à lancer la création d'une nouvelle colonie, Vangva.

Sur le plan personnel, Vargas est mariée depuis trente-deux ans à Pascal Gomes, ancien avocat de la finance. Le couple n'a pas d'enfants.

Jakub SanginModifier

Jakub Sangin (buste)
  • Nom complet : Jakub Tadeusz Sangin
  • Fonction : Ancien commandant de la station Babel
  • Âge : 52 ans
  • Taille : 1m83
  • Poids : 83 kg
  • Lieu de naissance : Varsovie (Pologne)
  • Signes particuliers : Œil gauche artificiel, lobe de l'oreille droite manquant

Dans la biographie qu'on a écrite de lui, Jakub Sangin est décrit comme un homme façonné par les voyages et la guerre. Dès qu'il eut trois ans, Jakub quitta son pays natal, emporté par son père qui venait de perdre sa garde durant les procédures de divorce avec la mère. Pendant quinze ans après cela, le futur commandant traversera de nombreux pays, sous l'impulsion de son père fuyant les autorités qui le poursuivaient pour kidnapping.

Ayant atteint sa maturité, Jakub fuit finalement son père et entra dans l'armée de la Coalition. Après plusieurs années effectuées en tant que soldat de terrain, Jakub devint officier et fut recruté dans l'Initiative Gamma. L'Initiative Gamma, aujourd'hui dissolue, était un programme d'espionnage mis au point au début de la colonisation spatiale ayant pour objet de collecter autant d'informations que possible sur les civilisations extra-terrestres, et ce « sur le terrain ». Sangin confirma plus tard avoir été déployé sur Raynk -entres autres endroits-, mais ne divulgua rien de ce qu'il y fit.

Le gouvernement de la Coalition mit un terme à l'Initiative Gamma une fois la Guerre des Trois Fleuves terminée, sans s'emmerder à donner des explications pour justifier ce geste. Après quelques temps d'inactivité, Sangin fut nommé commandant de la nouvelle Station Babel. Il occupa ce poste pendant quatorze ans, au terme desquels il disparut sans laisser de traces ou de lettre de démission. Les autorités le recherchent toujours, mais n'ont aux dernières nouvelles aucune piste.


Station Babel
Espèces - HumainsMéta-HumainsSynthétiquesXexasRaynkaïriiFaerisKapterasCaolidesVizutrljjjmaggoldakrou

Le monde du futur - Organisation de la station BabelTechnologieCultureLa politique, comment ça marche ?Planètes et lieux
Système - Créons un personnageListe des Atouts, Défauts et Traits
Personnalités - HumainesSynthétiquesRaynkaïriiFaerisDiverses