FANDOM


Travaux.png
Cette page est en travaux.
Le proprio de ce Wikia est occupé à l'améliorer. Pourquoi ne pas l'aider ?


La médecine scientifique a accompli d'énormes progrès durant les deux derniers siècles, en partie grâce à l'avènement de la cybernétique et de la biocybernétique, qui permirent le développement de prothèses artificielles et organiques capables de remplacer -voire d'améliorer- de nombreuses parties du corps : foie, reins, pancréas, membres, mais également les yeux et différentes parties du cerveau (aire de Broca, lobes responsables de la motricité, etc.). Néanmoins, ces technologies, au coût très élevé, restent peu accessibles aux milieux défavorisés et beaucoup d'assurances ne les remboursent pas, ou seulement en partie. En outre, le génie génétique permit d'éradiquer ou de faire fortement reculer de nombreuses maladies et affections génétiques, telles que la chorée de Huntington, l'histiocytose de Langerhans et différentes formes de diabète.

Du fait de ces progrès, la longévité moyenne a nettement augmenté au cours des XXIIème et XXIIIème siècle, pour atteindre 130 ans en 2301 (moyenne fédérale). L'âge moyen de la retraite a ainsi été retardé à 80 ans en moyenne.

Le XXIIIème siècle vit en outre plusieurs modifications radicales des législations en matière de drogues et autres substances illicites. Plusieurs d'entre elles, aujourd'hui nommées « substances récréatives », sont désormais autorisées à la consommation et répondent aux mêmes lois que l'alcool et le tabac (la consommation en est autorisée, mais il est interdit de conduire un véhicule motorisé sous influence ou d'en abuser sur la voie publique ou le lieu de travail). Le cannabis est ainsi en vente libre, le plus souvent sous forme de comprimés de tétrahydrocannabinol (T.H.C.) que l'on fait fondre sous la langue. Le leader galactique de la production de médicaments et de substances récréatives est en 2301 la corporation d'origine terrienne Pfizer-Mounla.